Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/12/1998
Mots-clés : critique de cinéma,
 

Omomatic d'Olivier Carette

Noire et trouble est la nuit...

Omomatic d'Olivier CaretteAlors qu'un ivrogne endormi soigne ses ulcères sur le pavé d'un quartier chaud, une pute mécanique invite les rares passants à visiter l'envers d'un décor effroyablement glauque. D'un cul-de-jatte en femme siamoise, d'un pissou de chien dans une rigole en tête géante découvrant ses molaires, le cauchemar sous plasticine d'Olivier Carrette enchaîne les mutations de monstres répugnants vomis par une vague mythologie moderne. Prix Meuter Titra, Omomatic empeste l'égout et parvient sans mal à retourner les estomacs les mieux accrochés. Un bon Clozan et au lit !

commentaires propulsé par Disqus