Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
juillet-août 2007

Vidéo

Entrevue

Critique

Sortie DVD

Arrêt sur image

Film dessiné

Métiers

Publication

Tournage

13/07/2007
Mots-clés : sortie en DVD,
 

Osama de Siddik Barmak

Première image : une marée de burkas bleues manifeste dans les rues de Kaboul en scandant « Nous voulons travailler, nous avons faim ! ». Des cris perçants se font entendre : « Les Talibans arrivent ! ». Les tissus s’affolent au moment où des jets d’eau puissants et des tirs atteignent ces manifestantes.

Une petite fille de 12 ans et sa mère médecin n’ayant plus le droit d’exercer, se trouvent dans un hôpital lorsqu’elles apprennent que les Talibans armés vérifient qu’aucune femme ne s’aventure hors de chez elle sans être accompagnée  d'un mari, d'un père ou d'un frère. Si elles désobéissent, elles sont traquées, humiliées et enfermées. Sans ressources ni hommes proches, la femme médecin, veuve, tente de survivre avec sa mère et sa fille à charge.

La solution est proposée par la grand-mère : la fillette sera travestie et s’appellera désormais Osama puisque seuls les hommes (adultes comme enfants) peuvent travailler et escorter les femmes. La tactique fonctionne, et la petite fille se fera engager chez un laitier complice. Mais quand on est un garçon, l'école coranique et l’apprentissage de la prière s’imposent. Osama est terrifiée à l’idée d’être découverte…

Osama est un film poignant, bouleversant et angoissant. Tiré d’une histoire vraie, cela le rend plus fort encore. Un vrai sentiment de révolte nous soulève à la vue de cette môme au regard de bête traquée, complètement terrorisée et paniquée devant l'omnipotence des Talibans. La guerre n’épargne personne.

Bonus

Après la lecture d'un article dans un journal afghan, qui rendait compte d'une petite fille qui s'était volontairement travestie en garçon pour aller à la l’école et une fois découverte avait été battue à mort, le réalisateur afghan, Siddik Barmak, décide de faire son film.

Après un long casting, le réalisateur découvre sa jeune comédienne par pur hasard, dans la rue, où elle mendiait. Il raconte avoir été complètement séduit par son regard. 

On découvre Marina Golbahari (Osama) dans sa réalité : son père mutilé à la guerre, qui n'arrive pas à subvenir aux besoins de sa famille et ses frères et soeurs qui sont obligés de mendier pour survivre. Ce film aura permis de nourrir sa famille durant quelques mois. Le portrait de Marina Golbahari est tout aussi touchant sinon plus que l’histoire d'Osama !

Pour information, Osama a reçu le prix de la Caméra d'Or et une mention spéciale au Festival de Cannes 2003 et a été récompensé du prix du meilleur film en langue étrangère au Golden Globe 2004.

Collection : Cinéart. Distribution : Twin Pics.

Osama, un film de Siddik Barmak - 83' - 2003
avec Marina Golbahari, Arif Herati, Zubaida Sahar
Directeur photo : Ebrahim Ghafuri, Montage : Siddik Barmak,
Musique : Mohammed Reza Darwishi, Scénario: Akbar Meshkini.

commentaires propulsé par Disqus