Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
12/09/2007
 

Pom le Poulain d'Oliver Ringer

À bride abattue en Ardenne belge

Dans une forêt de l'Ardenne belge, les chevaux de trait remontent le bois des bûcherons vers les camions. Attelés devant un énorme tronc, les bêtes peinent à grimper la pente. Mais Patrick, le fils du patron, refuse qu’on les laisse se reposer. Il pousse l’attelage avec violence, chute et se blesse. À l’hôpital, le jeune garçon, agressif et insensible, accuse la jument Mirabelle. Le père de Patrick décide donc de revendre son meilleur cheval. Il sépare ainsi Mirabelle de son jeune poulain Pom. Les ennuis commencent...

Pom le poulain est un beau film du terroir qui prend place en pleine nature, dans un milieu de bûcherons. À noter que cette toile de fond est documentaire puisque les chevaux de trait sont encore utilisés pour le débardage en Belgique. Le récit met en perspective les relations tendues et conflictuelles des hommes avec la relation très forte de Pom et sa maman, prêts à tout pour ne pas être séparés.

Enraciné dans le terroir belge

Pour son premier long métrage sorti en juillet 2006, Oliver Ringer s’était fixé pour objectif de présenter aux enfants une histoire proche de leur réalité, loin de l’univers américain. Cet objectif est largement atteint. L’action est littéralement ancrée dans la terre belge et ardennaise. Le film aux accents belges prend de temps à autre un air de déjà-vu. Un père de famille veut faire de son fils Eddy un champion de cyclisme. La situation ne manque pas d’humour, mais elle rappelle fortement les personnages de Poelvoorde. Quant à Morgan Marinne, on le retrouve avec beaucoup de justesse dans le rôle d’un jeune adolescent violent, un rôle proche de celui que lui avaient offert les frères Dardenne dans le Fils.

Malgré ces références belges très marquées, le long métrage sort du quotidien par son doux mélange de tons. Tantôt sous l’émotion d’un temps fort, on apprécie ensuite la beauté des paysages, le galop des chevaux emmené par la musique, avant de rire devant des scènes très cocasses à l’humour belge et décalé. Richard Bohringer prend d’ailleurs bien à la sauce belge, dans le rôle de Julien, un vieux palefrenier solitaire et attachant.

Initiation au cinéma non-commercial

Le récit propose quelque chose de neuf, à la fois poétique, fort et drôle, agrémenté de grands moments d’action. Coup de chapeau pour le remarquable travail de dressage réalisé avec les animaux. Les courses-poursuites, le ‘rescue’ en hélicoptère, les accidents et fuites parviendront sans aucun doute à tenir en haleine les plus jeunes. Et contrairement à de nombreux films pour enfants, ces moments d’action sont motivés par des relations humaines profondes, et des personnages complexes. Le film a la grande qualité de ne pas sous-estimer son jeune public. Il lui laissera un message plein de nuance. Pom est une belle initiation au cinéma non-commercial à l’adresse des enfants, quel que soit leur âge.

Pom le poulain d'Olivier Ringer - 1'22  Avec Richard Bohringer, Morgan Marinne, Philippe Grand'Henry.

Bonus : Making of - storyboard - Pré-générique - séquence tunnel - Bande-annonce - sous-titres : néerlandais
Production : Ring Productions et la chauve-souris. Distribué par Belga Home Vidéo

commentaires propulsé par Disqus