Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Novembre 2005
01/11/2005
 

Poulet-Poulet de Damien Chemin

Imaginez-vous, désireux que vous êtes d’une petite sortie en amoureux, de vous planter devant votre cinéma préféré pour choisir parmi une kyrielle de films celui qui égayera votre soirée. Etonnant comme on peut alors se découvrir des goûts différents, apprendre qu’elle préfère les histoires romantiques, lui les thrillers assaisonnés. Bien sûr c’est cliché… et puis ça nous arrive.

Transposée dans un restaurant chinois, cette situation devient plus complexe. Il y a le choix dithyrambique à la carte. Alors assis confortablement dans l’espoir de passer un instant gourmand, quoique pas seulement gourmand…, on prend le temps d’explorer, de partager ses différentes idées, un plat pour deux ? ou plutôt chacun le sien ? , parce que, prétend-on, c’est plus intéressant. A la fois chacun veut plaire à l’autre, ne pas être le responsable d’une soirée qui pourrait déraper, et en même temps, ma foi… les goûts et les couleurs…. On est entre nous mais prudent quand même. Nous ne sommes plus à la maison mais au restaurant, c’est jour de fête. Et puis le débat se passionne. Les épices donnent du tournis. L’exotisme des mots porte à confusion… Oulala. C’est que le temps passe et la faim tenaille. Le serveur attend.

En regardant Poulet-Poulet je ne pouvais m’empêcher de penser à un autre court métrage, Horrible de Jean-Marie Buchet. Ces couples autour d’une table nous révèlent bien des choses sur notre fonctionnement et notre communication.

Thierry Zamparutti et Gwendoline Clossais
commentaires propulsé par Disqus