Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Juin 2011
09/06/2011
 

Quartier lointain de Sam Garbarski.

Avec Quartier lointain, Garbarski joue la surprise. Imaginait-on l’humoriste caustique et roboratif de La dinde, le portraitiste du Tango des Rachevskile peintre tendre du visage éternellement jeune et des belles mains de Marianne Faithful, Irina Palm, s’attaquer à l’adaptation du manga nostalgique de Jiro Taniguchi ? Comment transposer en Europe cette œuvre éminemment nippone en faisant fi des différences de repères culturels ? Pourquoi le choix de Pascal Greggory pour incarner Thomas, le personnage principal, artiste contemplatif et quelque peu dépressif ? On est davantage accoutumé à retrouver cet excellent acteur à la palette variée dans des compositions où sa forte présence physique s’impose d’elle-même. Or, ici, son jeu tout en retenue, marqué par une aura magnétique est une contribution essentielle au délicat équilibre sur lequel repose le film. Sam Garbarski préfère s'investir dans des projets plutôt que s'incarner dans un style. Chapeautant un casting de premier ordre (Jonathan Zaccaï, Alexandra-Maria Lara, Léo Legrand,…), s'attachant à la maîtrise de ses atmosphères, Garbarski réussit le pari de rester fidèle à l’esprit et au charme de la BD originale tout en réalisant une œuvre très personnelle. Film épuré, hanté par le spectre du temps qui passe et le caractère inéluctable du destin sur fond de dissolutions familiales, Quartier lointain parsème sa nostalgie de touches d’émotion pure. Et Taniguchi lui-même cautionne le film en y faisant un bref caméo.

quartier lointainGrâce à Imagine Films, on retrouve aujourd'hui en DVD le résultat de cet étonnant travail. Si les somptueux paysages du Luxembourg, filmés en plans larges, souffrent un peu de leur passage au petit écran, la résolution reste tout à fait convenable, et permet d’apprécier, à sa juste valeur, le superbe travail du directeur photo Timo Salminen. Le DVD est proposé en Dolby stéréo ou en 5.1, au choix, version française avec sous-titres néerlandais en option.
Le film ayant déjà été abondamment commenté dans notre magazine, nous préférons nous pencher sur les bonus. Une fois n’est pas coutume, ils n’ont rien à voir avec ceux proposés sur la galette française de Wild Bunch et, disons le franchement, les surpassent.
On commence par un riche entretien croisé avec Garbarski et Taniguchi, réalisé par Hugues Dayez. En 22 minutes, on y apprend comment Garbarski a découvert Quartier lointain, ce qui a présidé à l’adaptation, le rôle du rythme, la juste part d’onirisme et de réalisme, les difficultés de la transposition du manga en Europe, le casting, le montage,… Taniguchi, lui, évoque l’idée originale qui a présidé à la création de son œuvre, les premiers contacts avec Garbarski, ses craintes de voir comment l’histoire allait « prendre corps » en français, et au cinéma, mais aussi sa conception du récit en BD et sa manière de faire passer les émotions dans un manga. En second bonus, on trouve six minutes de la leçon de cinéma donnée au Bozar par Garbarski, Taniguchi et Jaco Van Dormael. Elle apporte un éclairage encore différent sur la BD et sa transposition en film. Enfin, le DVD offre 18 minutes d’interview, également tournées lors de l’avant-première du film à Bozar : 6 minutes avec Sam Garbarski, et 12 en compagnie de certains acteurs. Les seconds rôles sont préférés aux vedettes : le jeune Théo Dardenne, l'ami de Thomas ado, Laurence Lipski, l’épouse de Thomas, la fille du réalisateur, Tania Garbarski, barmaid dans le film, Frank Pé qui a fait les dessins attribués à Thomas, et Charly Dupont qui fait une petite apparition comme contrôleur de train. Ils parlent de leur rôle, comment le film les a touchés, les scènes qui les ont marqués, et livrent leurs impressions.
Des bonus qui apportent un véritable complément d’information et mettent le film en valeur. La chose est assez rare pour être signalée.
Quartier Lointain de Sam Gabarski, édité par
Imagine films e diffusé par  Melimédias.

commentaires propulsé par Disqus