Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Juillet 1998
01/07/1998
Mots-clés : critique de cinéma,
 

Ram-Dam de Stéphanie De Smedt

I.A.D. promotion 1998.

Ram-Dam se présente sous la forme peu habituelle d'un pilote de projet d'émission de télévision pour enfants. Longtemps snobée par la critique et opposée au cinéma sur pélicule seul digne d'intérêt, la télévision, de par la quantité de sa production propose tant de postes de travail, qu'il est normal de voir des étudiants en réalisation s'y intéresser avec vigueur. Ram-Dam joue donc ouvertement la carte de la réalisation télé avec plusieurs caméras et nous propose un programme centré sur des séquences de bricolage musical. Les enfants invités à l'émission participent à chacune des séquences, celles-ci étant séparées par un panneau animé en image de synthèse 3D tout à fait réussi. Les séquences sont tournées dans plusieurs studios et proposent aux spectateurs des astuces amusantes pour construire des instruments de musique artisanaux ou d'inspiration traditionnelle. Les modules sont coordonnés par Marie-Paule, l'animatrice, Max, le musicologue-démonstrateur, et sont réalisées avec les enfants invités. Les instruments que proposent Max et Marie-Paule vont du tambour d'eau au romelpot (une version occidentale d'un instrument utilisé dans la salsa) mais sont chaque fois des bricolages que les enfants peuvent réaliser chez eux. D'une très bonne facture technique (comme c'est la norme en matière de produits télévisuels), Ram-Dam exploite une écriture soignée et son script qui ne sombre jamais dans le piège de prendre son jeune public pour plus bête qu'il n'est. De sérieux atouts...

Ram-Dam: 22'03Réal. et scén. : Stéphanie De Smedt. Photo : Pierre Dermience. Mont. et infographie 3D : Yves Monniez. Animateurs : Max Vandervorst et Marie-Paule Kumps. Les enfants : Jimmy, Bambou, Loïc, Charlotte, Hugo, François et Marthe.

commentaires propulsé par Disqus