Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
07/09/2012
 

Sanaz Azari, réalisatrice de Salaam Isfahan

Salaam Ispahan de Sanaz Azari a la singularité de l'espace temps différent entre l'Orient et l'Occident. Les plans du début , nous mènent dans les rues et au final on aboutit aux toits. Du bas vers le haut puisque l'un est l'espace public et l'autre l'espace privé. Le jeu du cadre photographique qui veut arrêter le présent tout en se servant du mouvement qu'offre une caméra de cinéma. Un zig-zag entre la perspective et l'aplat. Questions et réponses à la réalisatrice dans les rues de Bruxelles, un autre Ispahan.

 

commentaires propulsé par Disqus