Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
décembre 2006
05/12/2006
 

Santos Palace de Hélène Cattet & Bruno Forzani

Santos Palace, film dessiné


Illustation Gwendoline Clossais

Un café qui coule, une femme en flou qui prépare un plateau de service… Le ton est donné. Chaque son, chaque détail, en net ou en flou, engage le spectateur dans un histoire à cran.

La serveuse sert un client au regard…disons…pénétrant. Il est seul dans le fameux café Santos Palace. Derrière son bar, la serveuse se met pieds nus. Sûrement comme d’habitude, elle répète des gestes routiniers. S’installe alors une orchestration pointilleuse de tintements de verres et de bruissements du cuir de l’homme, accompagnés par instants des regards en coin ou de front soutenus ou fuyants des deux protagonistes. Des couteaux traînent. Une chanson transperce le silence. L’homme a dessiné une silhouette sur un bout de nappe en papier. AMOR ? A MORT ?

Le client boit son café, tente d’installer une conversation mais tout est laborieux. Il finit par s’en aller. Un autre entre, la journée semble se dérouler comme d’habitude…
Le café coule à nouveau. Le premier revient…

Les yeux de tout ce petit monde se croisent… Rien n’est vraiment terminé. Tout est en suspens, tout est suspense. Des couteaux traînent…

Thierry Zamparutti et Gwendoline Clossais
commentaires propulsé par Disqus