Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
05/05/2006
 

Sauf le respect que je vous dois de Fabienne Godet

Sauf le respect que je vous dois...

Fabienne Godet et Franck Vassal ont vécu l'expérience de la violence morale au sein d'une entreprise. Inspirés par toutes les questions qu'ils se posaient à l'époque, comme "comment accepter l'inacceptable ?" ils ont décidé d'écrire un film pour y répondre. François ( Olivier Gourmet ) a tout pour être heureux : une famille, des amis, un travail, un travail oui, mais où la violence psychologique devient de plus en plus insoutenable. Pourtant, paralysé par la peur, personne ne bouge. Simon (Jean-Michel Portal), se fait alors licencier et se suicide de désespoir. Cela provoque une onde de choc chez  François qui choisit, enfin, de réagir. Une erreur irréparable mais involontaire le pousse à fuir. Il rencontre alors Lisa (Marion Cotillard) et Flora (Julie Depardieu) qui, chacune à leur manière, vont l'influencer dans ses choix : la première par son expérience et la deuxième en recueillant son récit.

 

Le film commence par le point de rupture du scénario. Ce n'est qu'ensuite que l'on apprend comment il a pu en arriver là. Ayant déjà tellement subi, il doit régler ses comptes...mais jusqu'où va t-il aller dans sa quête de reconnaissance, sous l'œil attentif de son fils qui lui permet de rester connecté à la réalité ?

Dans un premier temps, la discrétion et la pudeur de François touchent le spectateur. La relation conflictuelle qu'il entretient avec son fils est remplie d'émotion. La tension montera encore d'un cran lorsqu'il laissera éclater ses sentiments. Le jeu profond des acteurs et l'histoire bien ficelée, emportent le spectateur dans les tourments du personnage.

Un film passionnant qui met à jour une réalité souvent difficile à déceler car souvent imperceptible. L'environnement professionnel influence évidement la vie familiale, et la vie en général. Le personnage principal nous conduit à réfléchir sur le respect de l'individu et les valeurs que nous défendons. La musique à couper le souffle, nous aide à entrer dans la tension, l'incertitude, la tristesse et le combat du personnage. Des images sombres mais fortes montrent la progression psychologique du personnage sans pour autant nous imposer un sentiment de pitié. Soulignons la prestation remarquable d'Olivier Gourmet qui nous embarque au cœur d'une peur insupportable. Réussir sa vie n'est pas réussir dans la vie, voilà le message que la réalisatrice veut laisser au spectateur.

Fabienne Godet, qui s'était déjà essayée au court métrage avec Le soleil a promis de se lever demain et La vie comme ça donne la parole à ceux qui ne l'ont d'habitude pas et nous montre ce mal invisible présent dans le monde de l'entreprise. Pour un premier long métrage, la réalisatrice est bien entourée : citons Olivier Gourmet, Julie Depardieu, Marion Cotillard et  Dominique Blanc.

Le film est en salles à partir du 31 mai.

commentaires propulsé par Disqus