Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/01/2003
 

Saya et Mira de Jasna Krajinovic

Exclusion
Pour insister encore un peu plus (car ce ne sera jamais assez) sur cette réalité mondiale qu'est l'exclusion, Jasna Krajinovic nous entraîne, quant à elle, sur la trace de deux femmes de Bosnie. L'une, Saya, est âgée et orthodoxe. Mira a 17 ans et est musulmane.


Saya et Mira, un film de Jasna KrajinovicParce que la guerre a détruit leur maison et les a poussées à fuir, toutes les deux ont du réapprendre à vivre loin de leur réalité et de leurs familles. Elles occupent des maisons qui ne leur appartiennent pas. Faute d'argent, ces personnes ne peuvent ni bouger ni reconstruire. Mais le pire c'est que les propriétaires réclament aujourd'hui leur bien. Et le spectre de l'exclusion trône à nouveau sur leur destinée.
Nous découvrons d'abord l'histoire de Saya. Une vie de labeur réduite à néant. Quant à Mira, elle partage sa tristesse de vivre à la campagne, loin de la ville où là, elle peut se faire belle et sortir avec ses amis. Même ses souvenirs ont été détruits.
Comme dans  Héron city  et  Terres de confusion,  Saya et Mira laisse également une place importante à l'émotion brute, sans aucune envie de la cacher.
C'est d'ailleurs le plus bel hommage que les réalisateurs puissent rendre à toutes les victimes de l'exclusion, quelque soit sa forme.

commentaires propulsé par Disqus