Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
03/03/2008
Mots-clés : court métrage, sortie en DVD,
 

Sélection officielle des films en compétition pour le César du Meilleur Court Métrage 2008

Sélection Officielle César
« Les César ne sont pas que des paillettes… ». À Clermont-Ferrand, cette devise se baladait dans des petits sachets remplis de joyeuses pastilles dorées. Effet pub, elle escortait la sortie du double DVD présentant la sélection officielle des films en compétition pour le César du Meilleur Court Métrage de l’année. Proposé par L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma et Chalet Pointu, ce programme, agrémenté de bonus, propose un aperçu de la production française de courts métrages. Assurément, face à ces propositions de cinéma, les paillettes se font discrètes.
Le constat est établi : s’il est plutôt aisé de connaître les longs métrages en lice pour les César, il en est autrement pour les courts métrages nominés qui ne passent en général que dans les festivals spécialisés. L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma et l’éditeur Chalet Pointu ont remédié, cette année, à cette situation en s’associant pour lancer un double DVD de la sélection des films français concourant au César du Meilleur Court Métrage. Rendu public le 1er février, soit le jour de l’ouverture du festival de Clermont-Ferrand, il offrait en avant-première le détail de la compétition trois semaines avant qu’elle ne se tienne lors de la 33ème cérémonie des César (22 février).

Une telle intervalle, ce serait suffisant pour disposer de repères sur les nominés avant le moment fatidique : « le César du Meilleur Court Métrage est attribué à … ». Plus tôt dans la soirée, au moment où longs métrages seraient récompensés, on allait bien sûr échanger, avec ses proches, des commentaires du style : « Chouette robe, Cotillard », « Comment ça, tu n’as toujours pas vu La Graine et le Mulet ? », « T’en as pensé quoi, toi, de Persepolis ? ». Subtilité : les opinions ne s’arrêteraient pas à ce stade. On allait pouvoir faire de même avec les courts métrages !

Effectivement…« Mais qu’est-ce qu’il est beau, Gilbert Melki ! (La promenade, Marina de Van) », « Mignon et sympathique, ce Premier voyage en pâte à modeler (Grégoire Sivan) », « Elle m’épate, Esther Gorintin. Elle est trop chou avec sa pince dans les cheveux (Résistance aux tremblements, Olivier Hems) », « Pas moyen de passer à côté de l’engagé et fort Eût-elle criminelle…  (Jean-Gabriel Périot)», etc.

Voilà. Quatre films en exemple parmi les douze retenus par le Comité Court Métrage de l’Académie pour concourir au César. Tiens, ce DVD « Sélection officielle », ne compte que onze titres. La raison : le douzième, Le Mozart des pickpockets, de Philippe Pollet-Villard, a déjà été édité en exclusivité DVD étant donné qu’il a remporté le Prix Attention Talent Fnac, l’année passée à Clermont-Ferrand. Du Mozart, on ne trouvera donc qu’une bande-annonce.

Qu’à cela ne tienne, il reste la plus grande partie de la sélection, allant de 3 minutes à 57 minutes, soit de Carlitopolis de Luis Nieto (les infortunes d’une pauvre souris de laboratoire) à Primrose Hill de Mikhaël Hers (une histoire d’errance et d’amitié en longs plans séquences). Pour le pétillement, des bonus ont même été fournis. En accompagnement des films, le DVD comporte les synopsis associés et des entretiens entre les réalisateurs et Jacques Kermabon, rédac’ chef de Bref. Exception, toujours : Carlitopolis est illustré, lui, d’un délirant making of dans lequel un cours de psycho-physique comparée entre la souris et l’humain est donné dans une classe de maternelle !

Entre temps, on a dû délaisser ce cours très instructif car la remise des prix a eu lieu. Marion Cotillard avait effectivement une chouette robe et un César et La Môme, La Graine et le Mulet, et Persepolis ont été également récompensés parmi d’autres. En ce qui concerne le court métrage, par contre, c’est l’absent du DVD, Le Mozart des pickpockets, qui a gagné le César avant de rafler, deux jours plus tard, l’Oscar du meilleur court étranger.

Cependant, même si la cérémonie s’est achevée, l’orchestration composée par l’Académie et Chalet Pointu reste pertinente. Les films repris dans cette compilation constituent peut-être les premiers bonds enthousiasmants des réalisateurs à venir. Après tout, les César ont révélé des individus tels que Jean-Pierre Jeunet (Foutaises), Bruno Podalydès (Versailles Rive-Gauche), Emmanuel Finkiel (Mme Jacques sur la croisette), Xavier Giannolli (L'interview), ….. « Les César ne sont pas que des paillettes… » : le slogan est avéré.

En DVD : Sélection officielle des films en compétition pour le César du Meilleur Court Métrage 2008. Disponible sur le site de Chalet Pointu : www.chaletfilms.com

Lire également l’interview de Guillaume Calop, éditeur DVD de Chalet Pointu

commentaires propulsé par Disqus