FacebookTwitter
01/03/1999
 

Tarzoon la honte de la jungle de Picha

Après s'être penché sur le genre fantastique ou policier, le trimestriel Court Toujours s'intéresse aujourd'hui aux courts métrages des réalisateurs belges passés au long.
L'occasion pour beaucoup de découvrir les premiers. souvent très réussis des Coninx, Berliner, Bucquoy, Van Dormael, Lehman, Akerman, Le Moine et Hänsel.

Une agréable petite surprise vidéo : la bande annonce commentée en anglais du célèbre Shame of the jungle , où un Picha très inspiré dévoilait quelques succulentes maladresses de son ridicule héros de légende. L'occasion de se poiler et de se gratter devant le singe onaniste, les obus mammaires de Pamela " June " Anderson, la sympathique armée de zobs décalottés ou encore les neuf paires de seins de la méchante reine. Depuis 1975, le long métrage reste un classique. Un film cul(te) des jeunes et des moins jeunes, que la télé a pris l'étrange habitude de rediffuser à chaque période de Noël. Il faudrait demander pourquoi.

Théo Salina
commentaires propulsé par Disqus