Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
juillet-août 2008

Editorial

Vidéo

Entrevue

Critique

Sortie DVD

Evénements

Hommage

Publication

Tournage

07/07/2008
Mots-clés : film de fin d', études,
 

Tempo da Recolletta de Felix Blume

On connaît la Chanson
« Un pays sans culture et sans patrimoine n’est pas un pays ».
Non, cette petite maxime improvisée par l’un des « héros » de ce reportage n’est pas une attaque contre le peuple suisse, mais bel et bien le credo du réalisateur Felix Blume et du personnage principal de son film : un jeune homme qui parcourt inlassablement l’Espagne pour enregistrer sur bandes magnétiques les chants de ses ancêtres, d’une génération vouée à disparaître bientôt.
Enregistrer le patrimoine : voici donc le projet culturel de ce jeune homme passionné qui parcourt ici les petits villages de la Galice afin d’enrôler une joyeuse troupe de vieillards pour l’enregistrement d’une émission radiophonique.
Le film consiste surtout en ces visites du jeune homme chez l’habitant où il recueille des témoignages drôles et cocasses d’une poignée de vieilles personnes qui semblent reprendre vie grâce à la présence de la caméra. Il faut voir, à cet égard, la réaction négative d’une très vieille dame de prime abord réticente à reprendre la chanson, puis son retournement de veste subit et spontané lorsqu’elle apprend que sa voisine, elle, passera à la télévision ! Tous ces vieillards célestes nous font donc l’honneur d’entonner quelques chansons traditionnelles, enregistrées pour la postérité, sans doute juste à temps avant de disparaître dans le temps, de s’évanouir hors de leurs esprits octogénaires.
Un projet noble et émouvant, qui se termine par l’arrivée en Belgique de deux vieilles sœurs espagnoles qui, pour la première fois depuis des années, vont monter sur scène et exprimer dans un microphone, devant un public charmé, toute la poésie des chants de leur enfance. S'il est vrai que le réalisateur a trop souvent tendance à juste « poser sa caméra », son reportage représente un bel exemple de l’abolition du fameux fossé des générations.

Films de fin d’études (réalisation) INSAS 2008
Tempo da Recolletta, 2008, de Felix Blume – documentaire

 

commentaires propulsé par Disqus