Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Octobre 2016
 

Whose peace will it be ? de Luc Pien

Le film Whose peace will it be ? qui a déjà fait l'objet d'une critique et d'une interview en ces pages, se présente comme un film choral, traitant des raisons et conséquences de l'invasion de l'Irak. De la chute de Saddam Hussein à l’essor de l’EI, des académiciens de la diaspora irakienne et d’anciens fonctionnaires des NU trouvent, dans ce documentaire, un espace d’expression aussi salutaire qu’exceptionnel.

...Whose peace will it be ?  Un documentaire de Luc PienÉgrenant à un rythme quasi épileptique les extraits d'entretiens, le film compose avec un panel d'artistes, d'hommes de foi et de politiques des plus hétéroclites. C'est au gré du montage de ces courtes séquences que se dessinent les contours des multiples thématiques qui forment ce sujet complexe. Le procédé se trouve être assez déstabilisant au départ, les plans étant découpés de telle manière qu’on a affaire à une espèce de cadavre exquis d’interviews où les phrases mêmes sont coupées et cousues entre elles. Le récit trouve cependant sa structure assez rapidement et fait alors place à un propos cohérent et ouvertement partisan.

A contrario du rythme effréné dans lequel nous embarque le film de Luc Pien, les deux interviews-fleuve qui composent la partie bonus de ce DVD sont livrées au spectateur de manière quasi brute. Hans von Sponeck et Denis Halliday sont deux anciens assistants du secrétariat général des Nations Unis qui en ont gros sur la patate. Extrapolant le sujet au-delà de la question irakienne, les deux hommes portent un regard critique et d’expérience sur la politique menée par les États-Unis et les Nations Unies au cours de ces dernières années. Leur discours clair et libéré ne sera en revanche qu’apprécié par les Anglophones, faute de sous-titres;

...who’s peace will it be ?, un documentaire de Luc Pien produit par Ward Treunen pour The BRussells Tribrunal

commentaires propulsé par Disqus