Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/10/2004
Mots-clés : critique de cinéma,
 

Wolfgang Rihm en atelier avec le Quatuor Arditti

 Tourné en 2001, lorsque Wolfgang Rihm est venu à Bruxelles pour animer un atelier, on découvre dans ce film l'analyse de trois quatuors de ce compositeur allemand. C'est Rihm lui-même qui prend la parole devant un public attentif. Il explique, avec la complicité du Quatuor Arditti, ses motivations et ses sources d'inspirations pendant trois moments différents de sa carrière, lorsqu'il composait le troisième, le dixième et le cinquième quatuors.
Le projet a un but ouvertement didactique. En alternant le partage d'idées avec des petits concerts, le réalisateur Maurice Amaraggi a aussi choisi d'introduire quelques images des partitions et des significations de quelques expressions utilisées par Rihm.
Pour ne pas prendre le risque de la monotonie, on trouve - surtout dans les séquences musicales - deux plans différents dans deux carrés parallèles. Le discours de Wolfgang Rihm est plus clair que ce que l'on attendait. Le compositeur arrive à faire ce que plusieurs auteurs trouvent souvent difficile : sortir de la complicité de son oeuvre et parler d'elle de manière non hermétique.
Parce que la musique contemporaine est souvent facile à ressentir, mais pas toujours évidente à comprendre, Wolfgang Rihm en atelier avec le Quatuor Arditti est une excellente opportunité de nous plonger dans le processus de création d'un auteur.

 

commentaires propulsé par Disqus