Cinergie.be

+ Janvier 2000

Fred et Jaco se font une leçon de cinémaLire l'article
Fred et Jaco se font une leçon de cinéma
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Événement

Le dimanche 23 janvier, devant un public nombreux et attentif, Frédéric Fonteyne et Jaco Van Dormael ont participé à une leçon de cinéma organisée par l'ARPF, aux Halles Saint-Gery à l'occasion du 27e Festival du Film de Bruxelles. Comme à chaque fois le dialogue avait un fil rouge : l'écriture, le découpage, les thèmes, le tournage, la direction d'acteurs, le montage.
Les réalisateurs d'Une liaison pornographique (Fonteyne) et du Huitième jour (Van Dormael) ont insisté sur l'importance de la direction d'acteur, primordiale à leurs yeux pour la réussite d'un film. Frédéric expliquant que son désir de cinéma…   Lire l'article

Festival International de Bruxelles 2000
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Événement


L'équipe de Cinergie et ses collaborateurs ont décerné le Prix Cinergie du court métrage belge parmi les courts en compétition à la 27ème édition du Festival International du Film de Bruxelles, à 21 études à danser de Thierry De Mey. Le prix consiste en un dossier de presse électronique sur le site de Cinergie. Rappelons que le jury de Cinergie a octroyé son prix à Mort à Vignole d'Olivier Smolders lors du Festival de Bruxelles, 1999 et à Rachid et Martha de Mathias Gokalp, jeune réalisateur sortant de l'INSAS, lors du festival Media 10/10, 1999. Durant toute la durée du Festival de Bruxelles, Cinergie sera sur place, aux Halles Saint Géry.…   Lire l'article

Benoît Mariage
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Portrait


Ses études à l'INSAS le mènent tout droit à la presse. Tout en écrivant des scénarios de fiction pendant ses loisirs, Benoît Mariage est photographe au quotidien Vers L'Avenir. Il réalise plusieurs documentaires pour les chaînes de télévision avant de tourner Le Signaleur, un court métrage de 20', en noir et blanc. Cette histoire émouvante d'un vieux monsieur plongé un peu par hasard dans les coulisses d'une course cycliste a obtenu un Prix à la semaine de la Critique du Festival de Cannes 1997 et l'a révélé aux yeux du public et de la critique internationale. Ce qui lui permet de tourner Les convoyeurs attendentavec Benoît Poelvoorde…   Lire l'article

Jacques Campens
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Portrait


Le studio Aniway qu'il dirige réalise la plupart des génériques des films belges. Venu de l'animation, Jacques Campens a découvert le motion control, l'a acquis et permis à Guyonne Leroy de le tester en réalisant Arthur. Fasciné par les possibilités qu'offrait cette technique pour le cinéma de fiction, il vient d'acquérir le Milo, robot de haute précision contrôlé par un ordinateur qui permet à une caméra 35mm d'accomplir des mouvements difficiles sinon impossibles avec une machinerie ordinaire (du genre partir d'un plan large en plongée pour cadrer en fin de course, les yeux d'une actrice, en suivant une courbe dont on peut varier la vitesse)…   Lire l'article

Marion Hänsel
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Portrait

Après des études d'interprétation à l'IAD et un parcours de comédienne, Marion Hänsel est passée derrière la caméra en réalisant en 1977 Equilibres, un court métrage et en 1982, Le Lit, un long métrage qui était l'adaptation cinématographique d'un récit de Dominique Rolin. Depuis, Marion Hänsel a réalisé sept longs métrages. Le tout dernier, The Quarry, a été présenté au marché du 51ème Festival International du Film à Cannes. Adapté d'un roman de Damon Galgut et interprété par John Lynch et Johnny Phillips, le film raconte l'histoire d'un meurtrier qui emprunte…   Lire l'article

Pourquoi se marier le jour de la fin du monde?Lire l'article
Pourquoi se marier le jour de la fin du monde?
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Critique

Fragile, pur et beau Pourquoi se marier le jour de la fin du monde? marque, après plus de cinq ans, le retour à la réalisation, du réalisateur de Sirènes et d'Abracadabra. En choisissant de nous conter la destinée de trois personnages qui se rencontrent à l'heure des choix, Harry Cleven reste en terrain connu. Il aime cet instant douloureux des passages : où l'homme s'affronte à des éléments qui le dépassent, mais auxquels il doit trouver la force de résister pour imposer ses choix.
Le film s'ouvre sur un visage de madone, illuminé de lumière blanche. C'est Juliette (Elina Löwensohn, plus que belle). En tentant de fuir Guido (inquiétant Pascal…   Lire l'article

Vers des rêves impossibles de Chris VermorckenLire l'article
Vers des rêves impossibles de Chris Vermorcken
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Critique

Lorsque, comme Danièle ROELS, on naît, en 1950, petite-fille d'un des plus célèbres comédiens de Belgique, fille d'un chanteur lyrique, pionnier de la télévision, et d'une danseuse, et qu'on baigne toute son enfance dans ce milieu d'artistes où le rêve touche la réalité, on ne peut que s'imaginer sa vie devant les feux de la rampe. A seize ans, l'opposition catégorique de son père la fait renoncer à cette vocation, mais pas aux rêves qui, encore aujourd'hui, habillent son âme d'ors et de lumières. Cette " inaccessible étoile " qui a séduit la cinéaste Chris Vermorcken, et qu'elle évoque dans ce récit…   Lire l'article

Une sirène dans la nuit de Luc Boland
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Critique

Au début des années quatre-vingt - mais il me semble que ça nous ramène au siècle dernier, l'humour tendre et naïf de Roland Magdane s'était taillé une petite place au soleil des projecteurs et dans le coeur des gosses : sur les planches comme sur les plateaux de télévision, l'épaisse moustache aimait se retrousser et frémir, avouant sans cesse un peu plus le clown triste et fragile. La surprise qui toutes les cinq ou six secondes rallumait l'oeil niais et complice de Droopy commençait à ressembler au profond reflet d'une larme. Comme mal assurée, la voix chevrotante n'en finissait pas de muer. Alors soudain, comme il y était venu, le comédien…   Lire l'article

Philippe Herreweghe, et le verbe s'est fait chant de Sandrine Willems
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Critique

L'Art de la fugue Philippe Herreweghe fait partie d'un mouvement initié par Gustav Leonhardt et Nikolaus Harnoncourt au milieu des années 50 grâce auquel la musique baroque a conquis le grand public, à la fin des années 90 (réservée jusque là aux seuls spécialistes de la musique ancienne). La bande son réalisée par Jordi Savall pour Tous les matins du monde n'y est pas pour rien.
Voir Philippe Herreweghe au travail, pendant les répétitions afin de nous montrer de l'intérieur la complexité architecturale de la polyphonie que Bach met en scène tel est le pari réussi de Sandrine Willems avec Philippe Herreweghe, et le verbe s'est fait chant. Jamais…   Lire l'article

Marc Didden
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Portrait


Né à Hamont, Marc Didden passe son enfance à Bruxelles où il fréquente les salles de quartier, découvrant Bambi dont la mort le fait pleurer mais aussi le cinéma comique et burlesque (Laurel et Hardy, Chaplin) et le western. Son père, fan de Fernandel, louait projeteur et copies en 16mm le week-end pour regarder les films de son acteur préféré (Raphaël le tatoué étant son film favori). Ce qui amène, tout naturellement, Marc Didden à faire des études de réalisation au HRITCS. Devenu journaliste, il collabore tant à la presse écrite (Humo) qu'à la presse audiovisuelle (BRT). Son premier long métrage, Brussels by night, sort en salles…   Lire l'article

Thierry MichelLire l'article
Thierry Michel
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Portrait


Né à Charleroi, issu de l'Institut des Arts de diffusion, Thierry Michel réalise en 1981 le documentaire Chroniques des saisons d'Acier, suivi en 1983 d'Hiver 60, son premier long métrage de fiction racontant la grande grève qui a secoué le pays en 1960. Il revient ensuite au documentaire. D'abord au Brésil avec Gosses de Rio et A fleur de terre, puis en Afrique avec Zaïre, le cycle du serpent et les Derniers colons, un portrait de quelques expatriés blancs (aventuriers, affairistes, idéalistes) vivant au Zaïre et dont le tournage sera mouvementé puisqu'il vaudra à Thierry Michel l'honneur d'être arrêté, emprisonné puis expulsé du Zaïre.…   Lire l'article

Gerda DiddensLire l'article
Gerda Diddens
Publié le 15/01/2000 / Catégorie: Portrait


Après des études de réalisation au HRITCS, et la mise en scène de quelques courts métrages, Gerga Diddens passe à l'assistanat.  Son boulot consiste à trouver des décors, de la figuration et des petits rôles pour les metteurs en scène avec qui elle travaille. Ce qui l'amène à côtoyer les comédiens et, de fil en aiguille, à aller les voir jouer sur les planches, au théâtre et au cinéma, au Conservatoire, à l'INSAS et à l'IAD, au HRITCS (du côté flamand comme du côté francophone). Elle côtoie des gens qu'elle admire et découvre un monde qu'elle aime, celui du jeu avec tout le talent…   Lire l'article

Actualités: 1-12 sur 26
1 2 3

Recherche dans les actualités

Actualités les plus populaires

Sur le tournage de la série
Tournage de
Interview avec Güldem Durmaz - Kazarken - (En creusant) au Festival Millenium
L'Economie du couple de Joachim Lafosse - En salles le 08/06
Vita Brevis de Thierry Knauff et Dimanche d'Edmond Bernhard - En salles le 06/06/2016
Chats errants (Zones temporaires d'inutilité), de Yaël André
Je suis resté dans les bois de  Vincent Solheid, Erika Sainte et Michaël Bier
Rencontre avec Harry Cleven sur le tournage de Mon Ange
Rencontre avec Fred Castadot, nouveau Président de l'Association des Scénaristes de l'Audiovisuel (ASA)
Rencontre avec Léopold Legrand pour la sortie d'Angelika
Rencontre avec Olivier Boonjing, directeur photo de La Trêve
Rencontre avec Juliette Klinke et Thomas Xhignesse
La Terre abandonnée de Gilles Laurent
Patrick Hella, directeur de casting
Rencontre avec Marion Hansel -
Cru Insas 2016
Cru Insas 2016
07/07/2016, Critique
Delphine Wil : Mémoire de missionnaires
François Troukens signe son premier court métrage,
Rencontre avec Catherine Cosme, nommée aux Magritte pour Les Amoureuses
Au gré du temps de Dominique Loreau
Ce qui échappe de Ely Chevillot
Rhythm & Intervals de Comes Chahbazian
La chambre vide, film de Jasna Krajinovic<br />
Marie-France Collard analyse Bruxelles-Kigali
Paul Meyer, novembre 1993