Cinergie.be

+ Septembre 2001

Richard OlivierLire l'article
Richard Olivier
Publié le 01/09/2001 / Catégorie: Entrevue

Au début des années soixante, la Belgique était un pays étouffant, marinant dans une médiocrité qui lui donnait une touche poussiéreuse digne des Scènes de la vie de province de Balzac. Regardez les photos d'époque, les gens ont les cheveux aussi ras que leurs idées, des costumes aux vestes croisées, les femmes des jupes jusqu'à mi-mollet et des chignons. Pour paraphraser le célèbre mot de Talleyrand (que Bernardo Bertolucci a placé en exergue dans Prima della revoluzione), " Ceux qui n'ont pas connu l'avant-68 ne savent pas ce qu'est la lourdeur de vivre ". Cette époque au conformisme épais comme un missel, " straight ",…   Lire l'article

Paulette de Louise-Marie ColonLire l'article
Paulette de Louise-Marie Colon
Publié le 01/09/2001 / Catégorie: Critique


 la vache et le poulaillerCe deuxième travail de première année à La Cambre a valu à Louise-Marie Colon, par ailleurs institutrice de formation, une sélection au prestigieux Festival de Cannes cette année 2001, en compétition pour le meilleur court métrage.Selon une technique imposée par l'Ecole Supérieure des Arts Visuels, elle réalise ici un exercice en dessin animé tout à fait convaincant.Paulette est une vache. Mais elle n'a pas la chance de pâturer et de regarder passer les trains. L'histoire commence dans une vaste prairie. Un coq et une poule célèbrent leur nuit de noces avec passion. Ils sont mariés, vivent heureux, et ... attendent beaucoup…   Lire l'article

Louise-Marie ColonLire l'article
Louise-Marie Colon
Publié le 01/09/2001 / Catégorie: Entrevue


Pré-générique, coup de sonnette (deux fois). " Oiiiiiiiiii " - " C'est Louise krrrrrrrrretc. ". - "Hummmm, J'ouvre". Générique. Contre-plongée sur une blonde en sandales, tee-shirt blanc, pantalon de toile brun et sac au dos beige qui monte, sans se presser, les escaliers menant à Cinergie.be. Jump cut. La réalisatrice de Paulette se débarrasse de son sac dégriffé et votre serviteur se trouve face une jeune fille aux yeux aussi bleus que le collier qu'elle porte autour du cou. Cadrée, en plan américain, elle nous précise, sotto voce, être née à Ottignies. Flash back : " L'animation c'est venu beaucoup plus tard, je dessinais…   Lire l'article

Les silences de SpilliaertLire l'article
Les silences de Spilliaert
Publié le 01/09/2001 / Catégorie: Critique


 " Toute parole est un préjugé. " (F. Nietzsche)Quelques lettres, quatre ou cinq photographies... Il reste peu de traces de ce que fut, à la charnière de deux siècles, la vie de Spilliaert, peintre torturé et solitaire que ses tableaux laissent imaginer, déambulant soir après soir, nuit après nuit, dans les décors d'une ville d'Ostende alors " reine des plages ". Car, tandis que les baigneurs joyeux s'éclaboussent sous l'oeil d'Ensor et que les nappes blanches et nettes des restaurants de luxe attendent les mondanités royales, Spilliaert, lui, se replie sur soi : " De mon enfance, je garde un souvenir ébloui, jusqu'au jour où on m'a…   Lire l'article

En Vacances de Yves HancharLire l'article
En Vacances de Yves Hanchar
Publié le 01/09/2001 / Catégorie: Critique


Tempus FugitEn vacances sur la côte en 1990, trois familles se rencontrent sur la plage autour de la construction d'une fusée en sable. L'amitié se met de la partie et les voilà réunis, le même soir, autour d'une table, à l'occasion de l'anniversaire de l'un d'entre eux, Fabrizio. En guise de cadeau, celui-ci demande à chacun d'écrire une lettre qui sera lue lors de leur réunion, au même endroit, dans dix ans, en août 2000.Août 2000. Les trois familles sont à nouveau réunies et les lettres décachetées. Chacun lit la sienne à son tour et évoque les souvenirs des années écoulées. C'est qu'il…   Lire l'article

Bruxelles, mon amour Lire l'article
Bruxelles, mon amour
Publié le 01/09/2001 / Catégorie: Critique


 Un amour curieusement absentDans le cadre de ce grand bazar polymorphe et friqué que fut Bruxelles 2000, trois cinéastes flamands reçurent la mission de raconter leur Bruxelles. Représentatifs de trois générations (Marc Didden est né en 1949, Pieter Vandekerckhove en 1964 et Kaat Beels en 1974), ils nous livrent leur vision de la capitale.Trois histoires qui, curieusement, parlent plutôt de déracinement, d'altérité, de cosmopolitisme. Le premier sketch est l'oeuvre d'une toute jeune cinéaste déjà remarquée à l'occasion de son court métrage de fin d'études, Bedtime Stories. Une nuit d'été, en ville, Jens ne parvient…   Lire l'article

Atraksion de Raoul Servais
Publié le 01/09/2001 / Catégorie: Critique


La sortie d'un nouveau court-métrage de Raoul Servais ne fait pas davantage la une des journaux que celle de courts métragistes peu ou pas connus. Elle n'en est pas moins attendue par nombre d'amateurs qui suivent avec passion le parcours de ce réalisateur aujourd'hui septuagénaire. Une sélection officielle à Venise (hors compétition) arrive à point nommé pour nous rappeler l'estime dont le réalisateur jouit partout dans le monde.Devenu à son insu mais sans désagrément le porte drapeau du cinéma d'animation de notre pays, Servais s'ingénie à surprendre son public, apparaissant chaque fois là où on l'attend le moins. Après…   Lire l'article

L'Homme à moitié dégeléLire l'article
L'Homme à moitié dégelé
Publié le 01/09/2001 / Catégorie: Tournage

La ville dont les princes sont des artistes A l'Ouest, si vous êtes un poète ou un créateur la vox-populi de la post modernité célébrant un savoir préfabriqué vous prend au mieux, pour un mec complètement ringard au pire pour un mec tout à fait gaga. Absolutely, guys ! "C'est un artissse " dit-on à Bruxelles, avec l'index pointé sur la tempe. Bref, vous êtes et, surtout en Belgique, ultramal dans votre statut social. Danis Tanovic, le réalisateur bosno-belge de No man's land expliquait récemment à un journaliste français que, dans notre pays, un plombier était plus considéré qu'un artiste.
Woofti ! Que faire si vous…   Lire l'article

Marvin Gaye rememberLire l'article
Marvin Gaye remember
Publié le 01/09/2001 / Catégorie: Tournage

Documentariste à la tête d'une filmographie qui se décline comme un jeu de l'oie sur la Belgique, Richard Olivier n'arrête pas de fixer sur pellicule (cinéma, photo et depuis peu vidéo numérique) les curiosités, les révoltes, les coup de gueule ou de tendresse que lui inspire ce pays secret qui dissimule son identité en cultivant un folklore où l'autodérision le dispute aux nunucheries kitsch de tout acabit, genre plus-nouille-que-moi-tu-meurs. Cinéaste d'intervention, mousquetaire et bretteur, électron libre, n'appartenant à aucune chapelle, tenant les institutions pour suspectes, Richard Olivier est tout sauf consensuel dans un pays et à une époque…   Lire l'article

Actualités: 1-9 sur 9

Recherche dans les actualités

Actualités les plus populaires

Sur le tournage de la série
Tournage de
Interview avec Güldem Durmaz - Kazarken - (En creusant) au Festival Millenium
L'Economie du couple de Joachim Lafosse - En salles le 08/06
Vita Brevis de Thierry Knauff et Dimanche d'Edmond Bernhard - En salles le 06/06/2016
Chats errants (Zones temporaires d'inutilité), de Yaël André
Je suis resté dans les bois de  Vincent Solheid, Erika Sainte et Michaël Bier
Rencontre avec Harry Cleven sur le tournage de Mon Ange
Rencontre avec Fred Castadot, nouveau Président de l'Association des Scénaristes de l'Audiovisuel (ASA)
Rencontre avec Léopold Legrand pour la sortie d'Angelika
Rencontre avec Olivier Boonjing, directeur photo de La Trêve
Rencontre avec Juliette Klinke et Thomas Xhignesse
La Terre abandonnée de Gilles Laurent
Patrick Hella, directeur de casting
Rencontre avec Marion Hansel -
Cru Insas 2016
Cru Insas 2016
07/07/2016, Critique
Delphine Wil : Mémoire de missionnaires
François Troukens signe son premier court métrage,
Rencontre avec Catherine Cosme, nommée aux Magritte pour Les Amoureuses
Au gré du temps de Dominique Loreau
Ce qui échappe de Ely Chevillot
Rhythm & Intervals de Comes Chahbazian
La chambre vide, film de Jasna Krajinovic<br />
Marie-France Collard analyse Bruxelles-Kigali
Paul Meyer, novembre 1993