Cinergie.be

+ Décembre 2005

Marie-Laure Guisset à propos de Home Sweet GnomeLire l'article
Marie-Laure Guisset à propos de Home Sweet Gnome
Publié le 15/12/2005 / Catégorie: Entrevue

Un gnome qui habitait dans un champignon dans les bois se retrouve enfermé dans un frigo, sa maison ayant été cueillie. C’est là qu’il va trouver l’amour avec une jolie petite esquimaude. Lauréat du prestigieux Grand Prix Cinergie 2005 du meilleur court-métrage d’animation belge, Home Sweet Gnome est ce que l’on appelle un TRES court métrage. En moins de temps qu’il en faut à Sa Sainteté Jean-Paul II pour dire « bonjour », Marie-Laure Guisset nous raconte pourtant dans un souffle épique la plus grande histoire d’amour portée à l’écran depuis Autant en Emporte le Vent. Comment ça j’exagère ?… Bon, disons…   Lire l'article

L'historique de Cinergie signé Marceau VerhaegheLire l'article
L'historique de Cinergie signé Marceau Verhaeghe
Publié le 15/12/2005 / Catégorie: Dossier


Cinergie: Toute une histoireA Cinergie, on préfère passer son temps à regarder devant soi plutôt que de mesurer le chemin parcouru mais, dans les grandes circonstances, on peut bien faire une exception. Près de dix ans de présence sur la toile et 100 numéros de notre magazine sur Internet nous donnent l'occasion d'un petit coup d'oeil dans le rétro.Le saviez-vous? Avant d'être un site Internet, Cinergie était un magazine papier. Il ne s'est d'ailleurs pas toujours appelé Cinergie. Et si l'on ajoute l'aventure du magazine papier à celle de l'électronique, c'est non pas 100, mais 200 numéros qu'il nous faudra fêter, et non pas presque…   Lire l'article

Mot de Doria, notre inform@ticienneLire l'article
Mot de Doria, notre inform@ticienne
Publié le 15/12/2005 / Catégorie: Événement


3h40 du matin.Je quitte le clavier pour reprendre un stylo bille.Ce n’est pas Jean-Michel qui me contredira, jamais l’informatique ne remplacera cette sensation.Apres avoir travaillé vos textes pendant près de 5 heures, je me dis que finalement moi aussi je vais rédiger quelques lignes.Et bien commençons par les formalités d’usage :Je m’appelle Doria et je travaille comme webmaster chez Cinergie.Je suis également responsable de l'asbl Net-ceter@ qui s'occupent de développer des sites internet, principalement pour les associations.Si vous êtes passé au cours de ces 6 derniers mois sur le site, vous aurez eu l’occasion d’apercevoir mon adresse email, doriah@net-cetera.be sur la…   Lire l'article

Patrick FerrynLire l'article
Patrick Ferryn
Publié le 01/12/2005 / Catégorie: Entrevue


Lors d’un gala de bienfaisance pour la Croix rouge qui offre aux participants la projection de Bambi (Walt Disney), on doit évacuer Patrick Ferryn de la salle. Il avait trois ans. Ce choc ne l’empêche pas de faire partie, chez les scouts, d'un ciné-club, « le Clan de la nuit », où l'on projette des films qui, pour la plupart, viennent des pays de l’Est Européen, comme Cendres et diamant d’Andrzej Wajda et La Ballade du soldat de Gregori Tchoukhraï.A l’adolescence, c’est la découverte des classiques du cinéma conservés par le Musée du Cinéma qui le fascine et dont il devient, en bon cinéphile, l’un des piliers dans les années soixante.…   Lire l'article

Delphine RenardLire l'article
Delphine Renard
Publié le 01/12/2005 / Catégorie: Entrevue


Fondatrice de l’Atelier Zorobabel, Delphine Renard  voit son deuxième court-métrage, Tango Nero, récemment projetté à Anima entre autres, diffusé sur les antennes de la Deux. A peine revenue du festival Média 10/10 - où elle a animé un atelier qui a produit un court-métrage d’animation absolument réjouissant et plein d’imagination sur le thème imposé pourtant casse-gueule de la région wallonne -, Cinergie a réquisitionné la réalisatrice pour s’entretenir avec elle de son parcours et de la genèse d’un film plus proche de la peinture contemporaine que du dessin animé. Et pourtant…Comme souvent c’est avec Walt…   Lire l'article

Jonas Geirnaert - FlatlifeLire l'article
Jonas Geirnaert - Flatlife
Publié le 01/12/2005 / Catégorie: Entrevue

Quatre personnages tout ce qu'il y a de plus ordinaires essaient de vaquer à leurs occupations quotidiennes tout ce qu'il y a de plus banales : accrocher un tableau au mur, construire un château de cartes, faire la lessive et regarder la télévision. Seul problème ?... Lire la critique du film   Lire l'article

Dominique Abel et Fiona Gordon à propos de L'IcebergLire l'article
Dominique Abel et Fiona Gordon à propos de L'Iceberg
Publié le 01/12/2005 / Catégorie: Entrevue


Le burlesque revisité Après de longues années au théâtre et trois courts (Merci Cupidon, Rosita et Walking on the wild side), Fiona Gordon et Dominique Abel ont gardé leurs influences clownesques pour leur long métrage. Co-réalisé avec le français Bruno Romy, lui aussi acteur et compagnon de route, L'Iceberg a fait un tabac dans plusieurs festivals (de San Sébastien à Kiev, de Tübingen à Zagreb…), en permettant aux divers publics de (re)découvrir une comédie physique dans le style de Buster Keaton. Le film, nous avoue le duo burlesque, est une histoire "simple et universelle", où les mots cèdent la place à l'expression des corps et où…   Lire l'article

Luc Pien à propos de Vergeten Straat et La SiciliaLire l'article
Luc Pien à propos de Vergeten Straat et La Sicilia
Publié le 01/12/2005 / Catégorie: Entrevue


Luc Pien : Lorsque Vergeten Straat est sorti, en 2001, le DVD n’était pas généralisé comme aujourd’hui. Après la sortie d´un film belge (Les Lèvres rouges d’Harry Kümel), par un label américain, j’ai écrit au Ministère de la Culture flamande pour signaler que nous étions entrés dans une ère nouvelle : celle de la diffusion en DVD. Dès lors, il devenait urgent de sortir nos propres DVD dans les années à venir. Il s’agit d’un système qui permet la démocratisation du cinéma. Actuellement, le système de la copie DVD est entré dans les mœurs, il y a cinq ans il était une figure d’exception.…   Lire l'article

Raymond Ravar, fondateur de l'INSASLire l'article
Raymond Ravar, fondateur de l'INSAS
Publié le 01/12/2005 / Catégorie: Dossier

Au début des années soixante, la création de l’INSAS – quelques années après l’IAD – a permis au cinéma belge de se développer en formant des professionnels tant au niveau de l’image, du son, du montage que de la réalisation. Au moment où le cinéma belge obtient une reconnaissance internationale pour la qualité de ses films, il nous a paru opportun d’interroger Raymond Ravar, créateur avec André Delvaux de l’INSAS et son premier directeur, animateur du CILECT et fondateur d’EAVE.
Cinergie : Avant de vous consacrer au cinéma, vous vous êtes intéressé au théâtre?Raymond Ravar : En réalité, je…   Lire l'article

En DVD : FlatlifeLire l'article
En DVD : Flatlife
Publié le 01/12/2005 / Catégorie: Sortie DVD


Flatlife de Jonas Geirnaert vient de sortir en DVD, édité par Come and See, une nouvelle maison d’édition belge, qui entend donner un second souffle à des courts métrages de jeunes auteurs. Si le catalogue des longs métrages est balayé par les éditeurs (encore que pas mal de films belges restent en dehors du circuit des galettes numériques), autant le chantier des courts métrages reste en friche.Saluons donc Mélanie Couraud, une éditrice (nous nous entretiendrons avec elle dans le prochain webzine) qui, non contente d’éditer Flatlife (grand prix du jury au festival de Cannes 2004), continue, en décembre avec Alice et moi de Micha Wald, et en février 2006 avec La Femme seule…   Lire l'article

Tarkovski - coffret
Publié le 01/12/2005 / Catégorie: Sortie DVD


Tarkovski irrite : cette manière de se poser en cinéaste- martyr vantant les mérites du sacrifice comme seule planche de salut, ce russe portant la croix des péchés de son peuple qui s’est détourné de sa mission – servir de rempart à la chrétienté face aux « hordes asiatiques » - , cette revendication d’une solitude hautaine permettant seule le retour sur soi-même, cet orgueil démesuré à peine atténué par la conviction que l’artiste est au service de l’Absolu, cette vision rétrograde de la femme sacralisée dans son rôle de mère. Mais Tarkovski fascine aussi. Par son intransigeance, son refus du compromis,…   Lire l'article

Street for sale (Vergeten Straat)
Publié le 01/12/2005 / Catégorie: Sortie DVD


La structure de Vergeten Straat est assez étonnante. Etre ou exister, voilà une réponse originale à la recherche de l’identité ! Etre son personnage et être son créateur, mieux, être l’observateur du personnage créé par le créateur qui lui-même est observé par d’autres personnages tout aussi créés par lui. Et quand on est le spectateur de tout cela, on se régale ! C’est de cette écriture complètement éclatée queLuc Pien a fait usage pour scénariser un récit, Vergeten Straat, écrit par un grand auteur flamand, Louis Paul Boon (traduit en russe mais pas en français !). Boon était un…   Lire l'article

Actualités: 1-12 sur 35
1 2 3

Recherche dans les actualités

Actualités les plus populaires

Sur le tournage de la série
Tournage de
Interview avec Güldem Durmaz - Kazarken - (En creusant) au Festival Millenium
L'Economie du couple de Joachim Lafosse - En salles le 08/06
Vita Brevis de Thierry Knauff et Dimanche d'Edmond Bernhard - En salles le 06/06/2016
Chats errants (Zones temporaires d'inutilité), de Yaël André
Je suis resté dans les bois de  Vincent Solheid, Erika Sainte et Michaël Bier
Rencontre avec Harry Cleven sur le tournage de Mon Ange
Rencontre avec Fred Castadot, nouveau Président de l'Association des Scénaristes de l'Audiovisuel (ASA)
Rencontre avec Léopold Legrand pour la sortie d'Angelika
Rencontre avec Olivier Boonjing, directeur photo de La Trêve
Rencontre avec Juliette Klinke et Thomas Xhignesse
La Terre abandonnée de Gilles Laurent
Patrick Hella, directeur de casting
Rencontre avec Marion Hansel -
Cru Insas 2016
Cru Insas 2016
07/07/2016, Critique
Delphine Wil : Mémoire de missionnaires
François Troukens signe son premier court métrage,
Rencontre avec Catherine Cosme, nommée aux Magritte pour Les Amoureuses
Au gré du temps de Dominique Loreau
Ce qui échappe de Ely Chevillot
Rhythm & Intervals de Comes Chahbazian
La chambre vide, film de Jasna Krajinovic<br />
Marie-France Collard analyse Bruxelles-Kigali
Paul Meyer, novembre 1993