Cinergie.be

+ Janvier 2006

Mélanie Couraud : Le mariage du court métrage et du DVDLire l'article
Mélanie Couraud : Le mariage du court métrage et du DVD
Publié le 01/01/2006 / Catégorie: Entrevue

Dans notre Webzine 100, nous vous avons parlé de Flatlife, le court métrage d’animation de Jonas Geirnaert que Come and See vient d’éditer en DVD. Ce mois-ci, Alice et moi de Micha Wald, dont nous vous avons longuement parlé dans nos webzines précédents, sera dans les bacs. L’édition de Come and See comprend une série de bonus tout à fait surprenants. Nous avons demandé à Mélanie Couraud, l'éditrice, de nous donner la ligne éditoriale du court en DVD. Les débuts d’une belle aventure... 
Mélanie Couraud : J’ai suivi l’évolution de la Big Family, une association où on faisait un travail…   Lire l'article

Henry Ingberg rend hommage à Dimitri BalachoffLire l'article
Henry Ingberg rend hommage à Dimitri Balachoff
Publié le 01/01/2006 / Catégorie: Hommage

Suite au décès de Dimitri Balachoff début décembre 2005, nous avons rencontré Henry Ingberg, Secrétaire Général et Directeur du Centre du Cinéma de la Communauté française Wallonie-Bruxelles
 Cinergie : En quelles occasions avez-vous côtoyé Dimitri Balachoff ?   Henry Ingberg : Le souvenir le plus marquant que j’ai, est lié au Festival de Bruxelles. Dimitri Balachoff avait cette qualité extraordinaire et très rare : il donnait l’impression qu’on l’avait toujours connu, et en d’autres circonstances. Sa disparition, à ce point de vue, est stupéfiante, parce qu’il s’est établi pour moi dans…   Lire l'article

Jacques-Henri Bronckart - Versus ProductionLire l'article
Jacques-Henri Bronckart - Versus Production
Publié le 01/01/2006 / Catégorie: Entrevue

La Production comme maïeutique Fondé en 1999 par Jacques-Henri Bronckart et Olivier Bronckart, Versus Production est une toute jeune maison de production qui commence sérieusement à compter dans le paysage belge. Après plusieurs coproductions minoritaires et un certain nombre de documentaires, Versus s'est lancé dans l'aventure en suivant de jeunes auteurs dont elle a produit les courts métrages : Bouli Lanners, Micha Wald, Oliver Masset-Depasse. Rencontre avec un producteur pour qui le cinéma est une histoire, avant tout, d'amitié.
C. : Comment s’est passé le tournage d’Ultranova ?J.-H. Bronckart : Ultranova est un film qui était vraiment centré sur Bouli qui est quelqu'un…   Lire l'article

Jacques-Henri BronckartLire l'article
Jacques-Henri Bronckart
Publié le 01/01/2006 / Catégorie: Entrevue


  Jacques-Henri Bronckart, co-fondateur de Versus Production avec son frère Olivier Bronckart est un homme décidé. On lui propose, en le voyant en coup de vent sur le tournage de Cages d’Olivier Masset-Depasse qu’il produit, un Gros plans et un entretien. Il saisit la balle au bond. Le lendemain, il est sous le feu des questions de Cinergie.be et de cineuropa.org et devant l’objectif de notre DV-Cam. Lorsqu’on lui demande quel est le premier film qui l’a marqué, on a droit à un silence qui ressemble à un soupir sur une partition musicale, mais très vite il enchaîne : « Le premier film qui m'a marqué ? Je crois que le déclic que j'ai eu, celui où…   Lire l'article

Claude DiouriLire l'article
Claude Diouri
Publié le 01/01/2006 / Catégorie: Entrevue


 Ses moustaches sont célèbres dans tout Bruxelles, sa passion du cinéma de création tout autant. Ce que l’on connaît moins bien est son parcours des salles de son Maroc natal à celles du Styx et de l’Actor’s Studio. Son passage à l’IDHEC et son désir de réaliser des films de photographier la vie avec une curiosité inlassable et de la raconter la capter avec des mots puisqu’il va bientôt publier un texte dans le premier semestre de cette année. A curieux, curieux et demi, Cinergie a voulu en savoir plus.Première expérience du cinéma au Maroc où il est né : « la première fois qu’on entre au cinéma en resquillant,…   Lire l'article

La Vie sexuelle des Belges 4 - La Jouissance des HystériquesLire l'article
La Vie sexuelle des Belges 4 - La Jouissance des Hystériques
Publié le 01/01/2006 / Catégorie: Sortie DVD

La Jouissance des Hystériques (1998) « L’amour c’est donner quelque chose que l’on n’a pas à quelqu’un qui n’en veut pas. » Lacan
  Et c’est reparti pour un tour. Comment commencer un film dédié à l’amour de Jan Bucquoy pour les femmes ? En filmant deux pigeons en train de copuler. « Ma fille m’avait quitté. J’ai eu une nouvelle crise d’hémorroïdes et je me sentais seul comme un rat. » Voici en une phrase la raison d’être du nouveau chapitre de la saga de La Vie Sexuelle des Belges. Son principe ? Jan Bucquoy, célibataire, organise des castings féminins pour le tournage…   Lire l'article

La Vie sexuelle des Belges 3 - Fermeture de l'usine Renault à VilvoordeLire l'article
La Vie sexuelle des Belges 3 - Fermeture de l'usine Renault à Vilvoorde
Publié le 01/01/2006 / Catégorie: Sortie DVD


On ne peut parler des films de Jan Bucquoy sans parler de l’homme lui-même. Depuis la fin des années 60 déjà, Jan Bucquoy, ce petit bonhomme barbu et rondouillard portant une houppette à la Tintin, se définit comme un cinéaste anar et iconoclaste, dont la marque de fabrique est d’abhorrer la monarchie et les institutions en général. Ses méfaits, souvent commis avec son pote Noël Godin, sont devenus célèbres. Créateur du Musée du slip et du Musée de la Femme, réalisateur de brûlots inoffensifs et drôles, Bucquoy, qui vient de fêter ses 60 printemps est surtout célèbre pour son premier film, le drôle et touchant La Vie…   Lire l'article

Tsai Ming-LiangLire l'article
Tsai Ming-Liang
Publié le 01/01/2006 / Catégorie: Portrait


  Fasciné par la série de films que Truffaut a consacré à Antoine Doinel, Tsai Ming-Liang, change de registre. La Saveur de la Pastèque, son dernier film, louche plutôt du côté d’Eustache (La maman et la putain). Mais pas seulement. La comédie musicale à la Busby Berkeley (Pettin’in the Park ?) l’inspire comme contrepoint d’un film qui n’hésite pas à parodier les films porno cheap. Exercice périlleux mais réussi tant le burlesque secoue ce film allumé, délirant et complètement kitch sur l’opposition, chère aux structuralistes, entre le sec et le mouillé. L’inverse du mélancolique Goodbye Dragon…   Lire l'article

Pierre-Paul RendersLire l'article
Pierre-Paul Renders
Publié le 01/01/2006 / Catégorie: Portrait


  Après la sortie de Thomas est amoureux, nous avons photographié Pierre-Paul Renders dans son jardin de la rue Malibran (on va décevoir les fans, il a déménagé). Il avait cet air de lutin malicieux que ses familiers lui connaissent bien et ne semblait pas perturbé face aux objectifs d’un Rolleiflex 6X6, bifocal  (quel objectif choisir ? le bas, le haut ? le bas ? Okay !). C’était en février 2001. En ce moment même, il achève le mixage de Comme tout le monde, son second long métrage de fiction. Lequel nous conte les aventures et mésaventures d’un jeune homme ayant gagné un concours télévisé, grâce à un don singulier :…   Lire l'article

Voir sans les yeux de Marie MandyLire l'article
Voir sans les yeux de Marie Mandy
Publié le 01/01/2006 / Catégorie: Critique

En décembre, le Fonds Henri Storck a organisé un panorama et un Prix du meilleur documentaire. C'est Voir sans les yeux de Marie Mandy qui a obtenu le Prix. Vitor Pinto, notre collègue de cineuropa.org vous parle de cette belle réussite.
L'autre côté de la cécité Comment les aveugles et les malvoyants perçoivent-ils le monde? Et comment faire mieux comprendre cette réalité si particulière à ceux qui regardent le monde en couleurs et sans taches? Dans Voir sans les yeux, Marie Mandy semble être partie de ces deux questions pour construire le portrait puissant de 5 personnes dont la cécité – totale ou partielle –…   Lire l'article

Linda & Ali, Two worlds within four wallsLire l'article
Linda & Ali, Two worlds within four walls
Publié le 01/01/2006 / Catégorie: Critique


Prix du Documentaire au Panorama Henri Storck   Ce facile air du temps   Linda et Ali ne sont pas les deux mondes entre quatre murs que désigne le film par son titre, qui, tel tout bon paratexte qui se respecte, oriente notre lecture avant même qu'il n'ait commencé.  Et ce petit sous-titre, à l'air tout à fait innocent, nous envoie directement dans l'air du temps, tirer la corde sensible de la guerre des civilisations, contre quoi l'œuvre voudrait résister puisqu'il s'agit justement de démontrer que les deux mondes en question sont capables de cohabiter. Est-ce, principalement grâce à ce couple ? Car Linda est américaine et Ali est qatar. Elle a épousé…   Lire l'article

Dvdphiles : Fassbinder Coffret vol.3Lire l'article
Dvdphiles : Fassbinder Coffret vol.3
Publié le 01/01/2006 / Catégorie: Sortie DVD


  Disparu à 37 ans, Rainer Werner Fassbinder a laissé une œuvre inachevée, dont les mutations n’avaient que commencées. Cette œuvre, déjà mal distribuée du vivant du réalisateur, s’est faite oubliée, alors même que la figure scandaleuse de Fassbinder était immortalisée. A tel point qu’on se demande aujourd’hui s’il n’y a pas ici de fumée sans feu. Dans les écoles d’art, tous connaissent son nom et savent ce qu’il représente : la contestation, la sexualité pervertie, la boulimie artistique. Mais peu connaissent réellement son œuvre, si ce n’est le modeste hommage de François…   Lire l'article

Actualités: 1-12 sur 15
1 2

Recherche dans les actualités

Actualités les plus populaires

Sur le tournage de
Quand je serai dictateur de Yaël André
SM-Rechter d’Erik Lamens
Elisabeth Ancion, costumière
Patience, Patience... T'iras au paradis de Hadja Lahbib
Ecole de photographie de la Ville de Bruxelles, Agnès Varda: Rencontre avec Clémentine Deférière et Charles Paulicevich
Une histoire d'amour d'Hélène Fillières
Cinéma 68, hors série des Cahiers du Cinéma
Sur le tournage de Mobile Home de François Pirot
Le Monde nous appartient - Stephan Streker
Entretien : Ursula Meier L’enfant d’en haut
En DVD : Guerre et Paix dans le Couple
L'exploitation cinématographique à l'heure du numérique
Post-Partum de Delphine Noëls, un nouveau-né pour le cinéma belge
Tournage - Je te survivrai de Sylvestre Sbille
Du Bout des lèvres de Jean-Marie Degesves - Belfilm
Henri de Yolande Moreau
Erik Lamens, réalisateur de SM-Rechter
Le roi danse de Gérard Corbiau
Laurent Gross, directeur de l'INSAS
L’amante du Rif
Tournage - Je suis mort mais j'ai des amis des frères Malandrin
Les pigeons, ça chie partout de Fred De Loof
Au nom du fils de Vincent Lannoo
Tokyo Anyway de Camille Meynard