Cinergie.be

+ Mars 2010

Lorsqu’on formate pour mieux gérer, même par souci d'équité, dans quel interstice peut-on encore infiltrer la créativité ?
Publié le 17/03/2010 / Catégorie: Carte blanche

De l'idée géniale qui illumine, au mot « Action » enfin prononcé, des mois, voire des années peuvent s’écouler. Le passage de l'immatériel au support pellicule ou fichier informatique est une longue maturation. Peser et soupeser son inspiration, la triturer, la malaxer, l'élargir, la rétrécir, la mettre à mal.
Quand, enfin, elle aura pris une forme cohérente, il faudra la coucher sur papier, en faire un dossier, trouver les mots qui atteindront les juges de l'approbation. Une histoire, pas trop nébuleuse, pas trop fantasque, pas trop émotionnelle, pas trop personnelle, pas trop coûteuse, et toutefois talentueuse ! Le dossier passe de main en main,…   Lire l'article

Cinéma russe (suite)Lire l'article
Cinéma russe (suite)
Publié le 12/03/2010 / Catégorie: Sortie DVD


Dans une précédente fournée nous avions grâce à l'inusable Serge Bromberg (lobster) eu l'occasion de découvrir quatre films russes (notamment Le Bonheur d'Alexandre Medvekine – version française sonorisée par Chris Marker). La grandeur du cinéma soviétique n'est pas seulement qu'il n'y a pas de champ/contre-champ contrairement au cinéma étasunien, c'est aussi d'avoir été pendant un quart de siècle hors de l'industrie et du commerce soumis aux lois du profit et de la rentabilité. Cela va lui permettre de montrer au monde entier de quoi sont capables des artistes oeuvrant en totale créativité, expérimentant…   Lire l'article

Les films rêvés d'Eric PauwelsLire l'article
Les films rêvés d'Eric Pauwels
Publié le 12/03/2010 / Catégorie: Critique

Et le verbe devint film Les Films rêvés, le dernier opus d’Eric Pauwels, est sans aucun doute son film le plus ambitieux et le plus abouti. Invention cinématographique fascinante et essentielle, il dépasse, et de loin, la simple notion d’universel pour nous plonger tout cru, tout vivant dans une aventure qui ne nous lâchera plus. Expérience irréversible, rite de possession à même la peau de nos songes, Les Films rêvés est une histoire qui ne pouvait qu’être un film.  
Les Films rêvés, c’est l’histoire d’un homme qui se retire dans la petite maison au fond de son jardin. Au gré des saisons, avec le temps qui passe, il s’abandonne…   Lire l'article

Vis-à-vis de Fred De LoofLire l'article
Vis-à-vis de Fred De Loof
Publié le 11/03/2010 / Catégorie: Critique

Avec Vis-à-vis, Fred De Loof signe un court métrage à l'humour décalé et réaliste qui montre comment la vie peut être ennuyante. Ennuyante, au point de trouver chacun des faits et gestes de son voisin énervant, très intéressant. Que c'est drôle de regarder, comme un voyeur, la vie des autres, de la jalouser, si fort qu'à un moment on se rend soi-même malheureux
« - Pffff, qu'est ce que c'est long les journées... - Ben, c'est parce que tu fous rien hein... - Comment ça je fous rien ?! C'est pas d'ma faute à moi, c'est la société ! Moi j'aimerais bien en avoir des choses à faire...! ». Olivier…   Lire l'article

Manuel Poutte , Tremblements lontains Lire l'article
Manuel Poutte , Tremblements lontains
Publié le 11/03/2010 / Catégorie: Entrevue

Comme beaucoup de réalisateurs belges, Manu Poutte construit ses films entre réalité  et fiction, l'un n'allant pas sans l'autre, comme les deux jambes d'un même corps. Un de ses films le montre avec force : Moï Den O (1994, 34') dans lequel un obsédé du travail, bloqué dans un embouteillage, confronté à l'oppressante réalité sociale, à son insignifiance temporelle, à deux pas du suicide symbolique renait en découvrant le monde dans un parc. Outre les superbes images dans un travelling à 360 degré et l'aspect sonore (le vent, les feuilles qui vibrent, les cris des enfants, les pas des gens), le film nous fait découvrir,…   Lire l'article

Charlotte Joulia, En attendant que la pluie cesse
Publié le 11/03/2010 / Catégorie: Entrevue


Rien ne laissait prévoir que la jeune Charlotte Joulia, à l'enfance paisible dans son Rouen natal, entourée par ses parents enseignants en éducation physique, arpenterait un jour les plateaux de cinéma dans l'espoir de se retrouver derrière la caméra. Rien, si ce n'est la cinéphilie de sa famille et l'enseignement public qui lui a permis de faire des études secondaires option cinéma. Après un graduat en image, toujours à Rouen, l'oiseau prend son envol pour atterrir à Bruxelles. C'est là qu'elle découvre la réalité de son métier et, un poste sur le plateau dont elle n'avait pas soupçonné l'intérêt:…   Lire l'article

Les Amateurs de  J.F. EerdekensLire l'article
Les Amateurs de J.F. Eerdekens
Publié le 10/03/2010 / Catégorie: Film dessiné

Illustration : Gwendoline Clossais
Jo est un fan de bricolage. Il adore démonter les grille-pains, et son outil favori est la clé. Vieux garçon quadragénaire, il entretient une relation amicale et complice avec Karl, un fan de John Wayne et d'armes à feu. Ce dernier, ancien footballeur, a dû rencontrer un jour un certain Ben, une sorte d'Al Pacino en plus jeune, moins beau et plus orgueilleux. Ce petit trio est comme les cinq amis de la Force G, comme les cinq doigts de la main, toujours prêt à partager les bons moments et les presque bons coups. Ils avaient certainement l'habitude de discuter autour d'un verre chez Georges, un ancien catcheur reconverti en tavernier. Il faut dire qu'avec le pif qu'il se paie,…   Lire l'article

Eyes Wide Open (Tu n’aimeras point) d’Haim TabakmanLire l'article
Eyes Wide Open (Tu n’aimeras point) d’Haim Tabakman
Publié le 10/03/2010 / Catégorie: Sortie DVD

Présenté dans la section Un certain regard au 62ème festival de Cannes Depuis ces dernières années du 21ème  siècle, le cinéma israëlien ne se limite plus au seul grand réalisateur Amos Gitaï, toute une génération que l’on découvre dans les meilleurs festivals européens (aussi bien la caméra d’or au Festival de Cannes que le Lion d’Or à Venise) à émergé, Ari Folman (Valse avec Bachir), Keren Yedaya (Mon trésor), Avi Mograbi (Un seul de mes deux yeux), Raphaël Nadjari (Avahim), et, enfin, Lebanon de Samuel Maoz.Aujourd’hui, en DVD vous pouvez découvrir Haim Tabakman avec Eyes Wide open.
  Dans un monde…   Lire l'article

Le bateau du père de Clémence HébertLire l'article
Le bateau du père de Clémence Hébert
Publié le 10/03/2010 / Catégorie: Critique

  Drame de famille Un projet. Revenir sur les lieux de son enfance, revenir sur les lieux d’un drame familial qui touche au plus profond. Refaire l’épreuve d’un passé douloureux en y confrontant ceux pour qui la mémoire reste comme une plaie vive. Puis, en un lent mouvement d’apaisement, tenter d’en faire le récit, sorte d’exorcisme en quête de rédemption, où ce qui restait incompréhensible s’éclaire progressivement comme se révèlent les secrets et les non-dits d’une émotion trop grande.
Le film documentaire de Clémence Hébert, Le bateau du père, tient tout entier dans cette proposition qui conjugue épreuve et exorcisme. Emportant…   Lire l'article

Phagocyte de Laurie Colson
Publié le 10/03/2010 / Catégorie: Critique

Phagocyte : cellule possédant la propriété d'englober et de détruire diverses particules étrangères en les digérant.  
Envoyée dans une ambiance angoissante, la musique se fait lourde et pesante. C'est un cauchemar dans lequel on s'empêtre, soumis à un réveil difficile. Partagé entre horreur et sensualité, le thème du double est abordé de manière malsaine et admirable. La solitude est ennemie, la dualité aussi. Ces deux sœurs vivent dans la dépendance, elles respirent et vivent par le souffle qu'elles se procurent. Elles s'épuisent, s'asphyxient, perdent leur équilibre comme si elles étaient à bout…   Lire l'article

La Journée de la jupe de Jean-Paul Lilienfeld.Lire l'article
La Journée de la jupe de Jean-Paul Lilienfeld.
Publié le 09/03/2010 / Catégorie: Sortie DVD

Ce n’est pas pour rien qu’Isabelle Adjani a reçu le César 2010 de la meilleure actrice.
  Sonia Bergerac (Isabelle Adjani) plie sous le poids du « ras-le-bol », et la petite goutte d’eau ne roule pas le long de sa joue, mais déborde bien du vase. La journée de la jupe de Jean-Paul Lilienfeld est un film dont le sujet a été, de nombreuses fois, mis en évidence. Peu importe, on accroche, et on n’arrive pas à lâcher son regard du visage d’Isabelle Adjani où la peur surmontée par la haine peut se lire. L’intrigue est lancée, et c’est maintenant nous qui sommes pris en otage. Le principe est simple, tout est fait pour que Sonia Bergerac perde…   Lire l'article

Vous êtes servis de Jorge León
Publié le 09/03/2010 / Catégorie: Critique


Moderne servitude   Un lieu, un lieu unique, une école, quelque part en Indonésie, sur l’île de Java. Une école parmi d’autres où des femmes enseignent à d’autres femmes plus jeunes comment servir et obéir à des maîtres. Autrement dit, comment, au plus près de la servitude, devenir des bonnes à tout faire, taillables et corvéables à merci, futures marchandises humaines vouées à l’exportation vers les nantis des émirats du golfe, de Taiwan ou d’ailleurs. Autour de l’école, quelques hommes, sorte d’agents spécialisés en force de travail servile, entreprennent et conseillent ces jeunes femmes, leur faisant miroiter…   Lire l'article

Actualités: 1-12 sur 28
1 2 3

Recherche dans les actualités

Actualités les plus populaires

Sur le tournage de
Quand je serai dictateur de Yaël André
SM-Rechter d’Erik Lamens
Elisabeth Ancion, costumière
Patience, Patience... T'iras au paradis de Hadja Lahbib
Ecole de photographie de la Ville de Bruxelles, Agnès Varda: Rencontre avec Clémentine Deférière et Charles Paulicevich
Une histoire d'amour d'Hélène Fillières
Cinéma 68, hors série des Cahiers du Cinéma
Sur le tournage de Mobile Home de François Pirot
Le Monde nous appartient - Stephan Streker
Entretien : Ursula Meier L’enfant d’en haut
En DVD : Guerre et Paix dans le Couple
L'exploitation cinématographique à l'heure du numérique
Tournage - Je te survivrai de Sylvestre Sbille
Post-Partum de Delphine Noëls, un nouveau-né pour le cinéma belge
Du Bout des lèvres de Jean-Marie Degesves - Belfilm
Erik Lamens, réalisateur de SM-Rechter
Henri de Yolande Moreau
Le roi danse de Gérard Corbiau
Laurent Gross, directeur de l'INSAS
L’amante du Rif
Tournage - Je suis mort mais j'ai des amis des frères Malandrin
Les pigeons, ça chie partout de Fred De Loof
Au nom du fils de Vincent Lannoo
Tokyo Anyway de Camille Meynard