Cinergie.be

+ Novembre 2011

Safar de Talheh DaryanavardLire l'article
Safar de Talheh Daryanavard
Publié le 25/11/2011 / Catégorie: Critique


Première réalisation d'un photographe iranien formé et installé en Belgique, Talheh Daryanavard signe un « train-movie », Safar (le voyage). C'est le portrait de trois jeunes femmes, issues de familles modestes provenant du sud de l'Iran. Trois amies étudiantes ou récemment diplômées des universités de Téhéran, ayant terminé des études aussi poussées que la pisciculture, la littérature ou la langue et littérature anglaise, rentrent dans leur village natif, rejoindre leur famille et la vie rurale, elles qui, grâces aux bourses d'Etat, ont pu fréquenter les bibliothèques les plus érudites du pays. Toute la souffrance…   Lire l'article

Les films qui nous font
Publié le 10/11/2011 / Catégorie: Carte blanche


Quel sens donner à une création, aussi belle soit-elle, si elle n'est pas partagée? Quelle pauvreté que de garder les qualités d'une œuvre, jalousement occultées aux regards de tous! Alors, quand l'occasion nous est donnée de lever le voile sur des documents qui rendent heureux pour leur savoir, nous sommes parmi ceux qui désirent leur donner une visibilité maximale. Lorsque l'austérité économique, aujourd'hui imposée, nous conduit à faire des choix, ces derniers traduisent les valeurs idéologiques de base. Le Festival du documentaire qui teinte le paysage bruxellois depuis près de 30 ans, Filmer à tout Prix, a sauvé son existence.…   Lire l'article

Nicolas Provost, L'Envahisseur - The Invader Lire l'article
Nicolas Provost, L'Envahisseur - The Invader
Publié le 09/11/2011 / Catégorie: Entrevue

A beautiful dark dreamL’envahisseur, le premier long métrage de Nicolas Provost, n’a pas fini de faire parler de lui. Beau et brutal, mystérieux et sans concessions, le film se déploie comme un rêve fébrile dans lequel un homme, taraudé par ses désirs, cherchera en vain une place, un petit morceau d'amour et de liberté. Rendez-vous est pris avec le réalisateur dans un hôtel de la capitale pour quelques minutes d'interview. Après quelques hésitations entre une chemise grise stricte et un tee-shirt décontracté, suivi d'un mini striptease improvisé, tout est en place pour le filmer et l'écouter. Silences, réflexions, réticences, hésitations...…   Lire l'article

Le Nom des choses de Boris van der Avoort
Publié le 09/11/2011 / Catégorie: Critique

Si on enlève les pépins de l'aubergine, s'appellera-t-elle encore aubergine ? Boris Van der Avoort est né l'œil collé à la caméra. Il débuta dans la photographie. C'est à travers le cadre de son appareil qu'il scruta sa réalité. L'image figée devint trop étroite pour cet esprit curieux et c'est naturellement qu'il se dirigea vers le cinéma. Au départ, encore timide, il préféra jongler avec les images faites par d'autres. Devenu monteur, il conjugua les passions qui l'animent, la musique, la danse et l'image. Adepte des installations vidéo, il réalisa ses propres films, histoires sans paroles dans lesquelles…   Lire l'article

L’amante du RifLire l'article
L’amante du Rif
Publié le 09/11/2011 / Catégorie: Critique

Alice aux pays des hommes Quel étrange film que cet Amante du Rif, que nous avons croisé lors du Festival du Film de Namur où il était en compétition officielle. Produit (entre autres) par le belge Tarantula, ce long métrage de fiction est le second de la réalisatrice marocaine Narjiss Nejjar, qui s’était beaucoup faite remarquer avec Les yeux secs, sélectionné en 2003 à la Quinzaine des Réalisateurs. Affaire de femmes déjà, son premier film était produit par la romancière Noufissa Sbaï dont le roman, L’Amante du Rif, est adapté ici plutôt librement pour l’écran. Histoire de femmes encore et enfin, car c’est bien d’elles dont…   Lire l'article

Recardo Muntean RostasLire l'article
Recardo Muntean Rostas
Publié le 09/11/2011 / Catégorie: Critique


Sélectionné dans la compétition « Premières œuvres » de la 14e édition du festival Filmer à tout prix, le film documentaire de fin d'études de Stan Zambeaux issu de l'IAD, nous propose de suivre un petit garçon rom plein de vie. A sept ans Recardo a déjà de grandes responsabilités puisqu'il est l'intermédiaire entre ses parents immigrés et le monde bruxellois dans lequel ils évoluent, le décisionnaire familial en l'absence du père hospitalisé et le médecin en devenir qu'espèrent ses géniteurs. Pour faire ce film, le réalisateur et sa caméra DV se sont faufilés dans la vie…   Lire l'article

Le Magasin des Suicides de Patrice LeconteLire l'article
Le Magasin des Suicides de Patrice Leconte
Publié le 09/11/2011 / Catégorie: Tournage

Un nouveau Magasin aux couleurs belges ! Si Patrice Leconte est venu en visite au Pôle Image de Liège en octobre, c’est bien parce qu’un producteur belge a littéralement craqué sur son vaste chantier d’animation qui verra le jour en 2012 : Le Magasin des Suicides.
Nous sommes en juin 2009. Patrice Leconte, le réalisateur césarisé de Ridicule, fait l’événement aux Cartoon Forum de Lyon. Il y évoque le projet le plus fou de sa prolifique et éclectique carrière, Le Magasin des Suicides : une animation tournée dans une assez sublime 2D en relief et tirée du roman à succès de Jean Teulé. Présent à l’époque dans la…   Lire l'article

Abécédaire désordonné de Claude FrançoisLire l'article
Abécédaire désordonné de Claude François
Publié le 08/11/2011 / Catégorie: Entrevue

Claude François, réalisateur de plusieurs films sur l'entreprise surréaliste en Belgique (Le jeu des figures, La Chaîne sans fin) termine un film intitulé Le désordre alphabétique. Version courte pour la télé et version longue en DVD. Nous l'avons rencontré à la réserve précieuse de la Bibliothèque de l'ULB, dans la salle qui a préserve les archives de Marcel Marien. Au risque d'être aussi simplet que les informations jadis et naguère distillées par le célèbre hebdomadaire Pekin information, nous vous présentons notre dialogue comme un abécédaire désordonné.
Abécédaire désordonné Scandaleux…   Lire l'article

Exercice de l'Etat, Olivier Gourmet et Pierre SchoellerLire l'article
Exercice de l'Etat, Olivier Gourmet et Pierre Schoeller
Publié le 08/11/2011 / Catégorie: Entrevue

Nous rencontrons Olivier Gourmet en pleine promotion du film de Pierre Schoeller, l'Exercice de l'Etat. Notre dernière interview remonte à Robert Mitchum est mort, roadmovie décalé où il joue un manager producteur perdu dans son désir créateur. Olivier Gourmet est connu pour sa capacité de passer d'un registre à l'autre, d'interpréter des personnages aussi antinomiques que le père taciturne, blessé par l'assassinat de son fils que le commissaire à la poursuite de dealers de gros calibre. Mais c'est dans ce film qu'il déploie toute la nuance de son jeu, de la retenue du doute à l'explosion de la colère, passant par la négociation,…   Lire l'article

Robert Malengreau, directeur du FIFI
Publié le 08/11/2011 / Catégorie: Entrevue

38 éditions déjà ! Une rare longévité pour un festival consacré au cinéma. C'est l'exploit que réalise, cette année encore, le Festival International du Film Indépendant de Bruxelles. Robert Malengreau, son directeur depuis le début, en 1974, est un passionné de la première heure. Il nous explique comment, au fil des ans, le festival a pu s'adapter aux nouveaux formats ainsi qu'aux nouveaux publics.
Cinergie : D'où est venue l'idée de ce Festival ? Robert Malengreau : Il existe une multitude de films magnifiques qui ne seront jamais projetés ailleurs. Ce qu'on essaye de faire, c'est de montrer des perles. La révélation, ce fut…   Lire l'article

Laar de Jacques Faton et Alpha Sadou Gano Lire l'article
Laar de Jacques Faton et Alpha Sadou Gano
Publié le 08/11/2011 / Catégorie: Critique

Sélectionné dans la compétition belge de Filmer à tout prix Laar (qui signifie « regarde » en wolof) s’inscrit dans un projet plus vaste, « Mémoire des pratiques quotidiennes du football », mené par Jacques Faton et Eric Dederen, un projet qui varie supports et formes, et de l’Europe à l’Afrique, à travers la pratique de ce sport très populaire, remet « le jeu, l’inutile, le plaisir, les émotions, l’expression de l’agressivité, de la créativité gratuite et le reste (le politique, l’économique, le médiatique) dans un autre ordre ou plutôt dans le désordre, celui de la mémoire. »Pari…   Lire l'article

Le gamin au vélo de Luc et Jean-Pierre Dardenne Lire l'article
Le gamin au vélo de Luc et Jean-Pierre Dardenne
Publié le 08/11/2011 / Catégorie: Sortie DVD

Irréductible(s)Voici, édité par Cinéart, le DVD du dernier opus des Dardenne, Le gamin au vélo, agrémenté de deux superbes bonus où l’on pourra se régaler des riches explications des réalisateurs sur leur travail, et de la beauté lumineuse de Cécile de France. Une occasion aussi de revenir sur le film qui fut un énième succès public et critique.
Gamin aux cheveux flamboyants, Cyril, habillé de rouge, avance et trace sa route, court, se débat, mord et ne lâche pas, tombe et se relève. Tout chez lui est un « non » jeté à la gueule du monde. Rien chez lui n’est soumis ni ne se soumet. Petit animal furieux, vivant, Cyril, à…   Lire l'article

Actualités: 1-12 sur 30
1 2 3

Recherche dans les actualités

Actualités les plus populaires

Sur le tournage de
Quand je serai dictateur de Yaël André
SM-Rechter d’Erik Lamens
Elisabeth Ancion, costumière
Patience, Patience... T'iras au paradis de Hadja Lahbib
Ecole de photographie de la Ville de Bruxelles, Agnès Varda: Rencontre avec Clémentine Deférière et Charles Paulicevich
Une histoire d'amour d'Hélène Fillières
Cinéma 68, hors série des Cahiers du Cinéma
Sur le tournage de Mobile Home de François Pirot
Le Monde nous appartient - Stephan Streker
Entretien : Ursula Meier L’enfant d’en haut
En DVD : Guerre et Paix dans le Couple
L'exploitation cinématographique à l'heure du numérique
Tournage - Je te survivrai de Sylvestre Sbille
Post-Partum de Delphine Noëls, un nouveau-né pour le cinéma belge
Du Bout des lèvres de Jean-Marie Degesves - Belfilm
Erik Lamens, réalisateur de SM-Rechter
Henri de Yolande Moreau
Le roi danse de Gérard Corbiau
Laurent Gross, directeur de l'INSAS
L’amante du Rif
Tournage - Je suis mort mais j'ai des amis des frères Malandrin
Les pigeons, ça chie partout de Fred De Loof
Au nom du fils de Vincent Lannoo
Tokyo Anyway de Camille Meynard