Cinergie.be

Le Week-End du Doc

Publié le 07/11/2014 par / Catégorie: Brève archivée

Cette année, le Centre reçoit deux réalisateurs dont l’œuvre documentaire porte sur des portraits, où le singulier peut toucher à l’universel : Christophe Hermans et Olivier Monssens. L’un filme des anonymes, l’autre des célébrités belges ; tous deux ont en commun de filmer à hauteur d’homme, avec dignité et la distance nécessaire. 

Le Week-End du Doc

Vendredi 14 novembre à 18h30, en présence de Christophe Hermans

 

Corps étrangers, Christophe Hermans. Suite au décès de sa mère, Arnaud a arrêté ses études et s'est réfugié dans la nourriture pour combler le vide. Il pèse aujourd'hui 177 kilos et vit avec son père, avec qui il ne cesse d'être en conflit. Aujourd'hui, Arnaud a décidé de subir une opération de réduction de l'estomac.

 

Etrangère, Christophe Hermans. Sophie est seule. Elle partage sa vie entre des petits boulots et son déménagement. Pour combler ce vide, Sophie sculpte son corps.

 

Vendredi 14 novembre à 20h30, en présence de Christophe Hermans

 

Les perruques de Christel, Christophe Hermans. Quatre femmes, qui, pour des raisons différentes, ont perdu leurs cheveux et fait appel aux services de Christel, esthéticienne sociale. Ce film est celui de leur quotidien, de leur combat pour se (re)construire une image et une féminité.

 

Samedi 15 novembre à 17h00, en présence d'Olivier Monssens

 

Marcel superstar, Olivier Monssens. La ville belge de Mouscron a fourni aux hit-parades du monde entier un nombre incroyable de tubes : Brasilia Carnaval des Chocolat’s, La danse des canards de JJ Lionel ou Born to be alive de Patrick Hernandez... Des titres produits par Marcel De Keukeleire et Jean Van Loo. 

 

Marc Aryan chanteur de charme, Olivier Monssens. De 1964 à 1969, Marc Aryan a connu une grande popularité comme « chanteur de charme » en Belgique… Après être tombé dans l’oubli au début des années 70, c’est son studio qui connaîtra un destin inattendu. On y croisera nombre de vedettes internationales dont Marvin Gaye.

 

Samedi 15 novembre à 20h00, en présence d'Oliver Monssens

 

Philippe Geluck, l'échappé belge, Olivier Monssens. Tout le monde croit connaître Philippe Geluck mais trop souvent c’est son célèbre Chat que l’on voit à travers lui. Ce documentaire se frotte à l’homme et s'immerge dans l’univers personnel et le vécu de Geluck !

 

Sandra Kim, l'autre vie..., Olivier Monssens. En 1986, pour la première et la dernière fois, la Belgique gagna le Concours Eurovision de la chanson grâce à Sandra Kim qui scandait le naïf « J’aime la vie ». Retour sur la vie d’une préado qu’un succès massif et précoce a violemment bousculée.

 

Pour toute information sur l'événement : cinema@cwb.fr

Centre Wallonie-Bruxelles - Salle de cinéma
46 rue Quincampoix 75004 Paris - M° Rambuteau 

Tout à propos de: