Cinergie.be

Les classiques du Churchill: lundi 29 mai: Fenêtre sur cour

Publié le 23/05/2017 par / Catégorie: Brève archivée

Ce lundi 29 mai à 20h au cinéma Churchill, les classiques du Churchill présentent Fenêtre sur cour, Chef-d'oeuvre d'Alfred Hitchcock,
présentation par Dick Tomasovic, du service Arts du spectacle de l'ULg

Les classiques du Churchill: lundi 29 mai: Fenêtre sur cour

En sortant de ce chef-d’oeuvre définitif du septième art, il est entendu que vous n’observerez plus en toute innocence des individus depuis votre fenêtre et ne regarderez plus jamais le cinéma comme avant.

A cause d'une jambe cassée, le reporter-photographe L. B. Jeffries est contraint de rester chez lui dans un fauteuil roulant. Homme d'action et amateur d'aventure, il s'aperçoit qu'il peut tirer parti de son immobilité forcée en étudiant le comportement des habitants de l'immeuble qu'il occupe dans Greenwich Village. Et ses observations l'amènent à la conviction que Lars Thorwald, son voisin d'en face, a assassiné sa femme. Sa fiancée, Lisa Fremont, ne le prend tout d'abord pas au sérieux, ironisant sur l'excitation que lui procure sa surveillance, mais finit par se prendre au jeu...

Fenêtre sur cour marque l'aboutissement des recherches d'Hitchcock sur le huis clos, « la concentration théâtrale », après La corde (1948) tourné en plans-séquences dans un décor unique et Le crime était presque parfait (1954), dans lequel le procédé 3D (on parlait encore à l'époque de « relief ») était le moyen paradoxal d'exacerber la dimension théâtrale de son film avec un jeu permanent sur la profondeur de champ, amplifiée dans le dessein de recréer l'espace scénique des planches. Ici l'action est concentrée dans l'espace autarcique d'une cour d'immeuble vue d'un petit appartement, le tout reconstitué en studio avec un soin maniaque.


Plus d'infos ici

Tout à propos de: