Cinergie.be

Les coproductions à l’honneur pour la 80ème session de financement de Wallimage

Publié le 30/06/2016 par / Catégorie: Brève archivée

L’Italien Carlo Hintermman, l’Irlandaise Rebecca Daly, les Français Philippe de Chauveron et Hervé Jakubowitz et le Belge Daniel Remi au casting de cette 80ème session

Alors que Wallimage fêtait la semaine dernière son 15e anniversaire, le fonds wallon vient de boucler sa 80e session de financement, une session marquée par un afflux de projets attrayants au-delà des normes habituelles, mais aussi par une opposition de style entre des films de diverses origines européennes marqués du sceau de la cinéphilie et des productions françaises très ouvertement tournées vers le grand public.

Entre chien et loup porte en Belgique The Book of Vision, un ambitieux projet qui

suit la trajectoire d’Eva, une jeune médecin prometteuse en poste dans un hôpital romain, qui décide d’abandonner sa carrière médicale pour se consacrer à l’étude de l’Histoire de la Médecine dans une Université américaine. Là-bas, elle rencontre Kevin, un tuteur atypique et découvre dans les archives de l’école, l’histoire d’un docteur du 18e siècle qui va la fasciner. Au point que, peu à peu, les époques se superposent jusqu’à se confondre. Aux côtés de l’actrice hollandaise Carice van Houten (Melisandre dans Game of Thrones), on retrouvera Jérémie Rénier et Gabriel Byrne, dans ce film coproduit notamment par Terrence Malick.

Autre coproduction d’envergure, Good Favour de l’Irlandaise Rebecca Daly (Mammal), porté par Wrong Men, qui poursuit donc son aventure irlandaise avec Pilgrimage, également coproduit avec Savage Production.

Côté français, deux comédies populaires au potentiel public certain sont dans les starting blocks. Bras ouverts, le nouveau long métrage de Philippe de Chauveron, réalisateur de Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu, met en scène un intellectuel bobo dont la maison se trouve soudain envahie par une famille de Roms, ce qui va grandement mettre à mal son ouverture d’esprit largement revendiquée. Le film est coproduit par Nexus. C’est uMédia qui coproduit Alexandre lui-même d’Hervé Jakubowitz, comédie de réincarnation avec Manu Payet (Tout pour être heureux, Radiostars), Grégoire Ludig (Babysitting) et Didier Bourdon (Le Grand Partage, Les Trois Frères).

Le dernier projet retenu est un documentaire, André Cools – Une vie, un destin de Daniel Remi, qui s’interroge sur le destin de l’homme politique wallon aujourd’hui disparu.

Aurore Engelen
www.cineuropa.org