Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Pour toujours

Pour toujours

Titre original : For ever

Date de sortie : 1997

Pays : Belgique

Genre : Fiction

Durée : 93'

Synopsis :

L'histoire met en scène, sur fond de paysage des polders et de la côte, le personnage de René. A travers René qui loge hors saison dans une petite pension de l'arrière-pays, nous découvrons ceux qui lui sont proches : Marie, la jeune femme qui s'occupe de la pension, Jan, le facteur, et Louis, son ami aveugle. Personnage anodin, anonyme, René ne cesse d'observer ce qui se passe autour de lui. René est fasciné par la réalité, il la regarde avec curiosité, intensité, bonheur... et dans le bonheur qu'éprouve René à regarder autour de lui, il y a la conscience de regarder. Il y a quelque chose d'un Saint François d'Assise contemporain dans ce personnage doux, tendre, dans son face à face avec le monde, dans l'attention qu'il lui porte. René, au début du film, fait la connaissance de Philippe, un photographe, et leur rencontre pose la trame de l'histoire : d'un côté, René, nu dans son face à face au monde; de l'autre, Philippe, passionné d'image, fasciné par le monde mais muni d'une caméra vidéo. Le film s'inscrit dans un lent glissement vers le point de vue de René, au cours duquel Philippe comprendra à quel point sa caméra, aussi sensible soit-elle, l'empêche de regarder le monde et d'être en accord avec lui. Dans un premier temps le film pose donc le personnage de René et son rapport, souvent de l'ordre du fabuleux, du merveilleux, avec le monde. Puis apparaissent peu à peu les proches de René : le facteur, lien avec naturellement Marie, sa soeur de coeur. Dans un second temps apparaît le photographe, l'homme à la caméra et la confrontation amicale qui s'ébauche entre eux.


Réalisateur, réalisatrice

Scénariste(s)

Equipe technique