Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Pazienza

Claudio Pazienza

Métier : Réalisateur

Adresse : 124, rue de l'Instruction

Ville : 1070 Bruxelles

Pays : Belgique

Tél : +32 2 502 52 94

Fax : +32 2 502 85 32

Email : Cliquez ici

Site web : Cliquez ici

Organisation

Vous avez remarqué une erreur dans votre fiche?

Dites-le nous

Claudio Pazienza est né à Roccascalegna (Italie) en 1962. Il arrive dans le Limbourg belge un an plus tard. Son père est mineur et sa mère, femme au foyer. Claudio est le second des cinq enfants de Carlo et Gina.  C’est dans cette même région minière qu’il  fréquente les écoles créées par les missionnaires italiens. Les cours sont dispensés en italien (le matin) et en flamand (l’après-midi).  Il s’inscrit ensuite à l’ Ecole Européenne de Mol où il passe son bac en 1979 dans la section Latin-Math.  A 13 ans, il reçoit un précieux  Nikon FM.  Bien que fasciné par le cinéma militant et les mouvements contestataires en Italie à la fin des années 70,  il opte pour la très francophone et laïque Université Libre de Bruxelles. Il s’y intéresse à la sociologie et à l’anthropologie tout en fréquentant la faculté d’histoire de l’art. Au début des années 80 il fréquente assidûment la Cinémathèque Royale et fait du théâtre amateur.  En 1985 il obtient un diplôme en Ethnologie européenne. Son mémoire de  fin d’études analyse avec les outils de la sémiologie un corpus de contes du moyen-âge et  parle des «Structures narratives en  œuvre  dans les contes facétieux de G.F. Straparola ».

A la même période il s’essaie au cinéma en achetant une Beaulieu Sup. 8 puis en tournant – à ses frais – les premières séquences d’un futur long-métrage (Sottovoce 1986/92).  Depuis 1987 il  a réalisé des courts-métrages de fiction, a conçu pour ARTE deux soirées thématiques (« La Belgique, le pays où Icare s’est noyé – 1997 » et « Tout sur la bière – 2000 ») et a réalisé divers documentaire de création.  En 1997 il crée et dirige un festival de cinéma d’animation (Matita Film Festival – Guardiagrele / Italie).  Il continue de faire de la photo et crée sa propre maison de production (Kòmplot films etc. sprl). Il a enseigné l’Histoire du Cinéma  (La CAMBRE – Bruxelles) et dirige régulièrement des ateliers de réalisation (ESBA – Genève, LUSSAS, FEMIS –Paris). Il a été membre de plusieurs jurys (Centre du Cinéma – Bruxelles ; Brouillon d’un Rêve – SCAM, Paris). Il a la nationalité italienne, il est polyglotte et réside à Bruxelles depuis 1980. Il est le père d’Oscar et Raoul. Il milite pour un cinéma de gai savoir.