Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/01/2005
 

17ème cérémonie des European Film Awards - Barcelone 2004

Après Berlin en 2003, c'est Barcelone qui accueillait la 17ème cérémonie des European Film Awards le 11 décembre dernier. Véritable reflet de la richesse et de la diversité de la culture européenne, cette soirée rassemblait plus de 1400 invités.

Présidée par Wim Wenders, l'Académie Européenne du Cinéma avait choisi de mettre en valeur ses acteurs en invitant 14 des 21 Shooting Stars 2004 mais également au travers d'une conférence " Shop Talk : actors talk about their work " autour de Liv Ullmann, Baltasar Kormakur, Stellan Skarsgaard, Jean-Marc Barr, Franka Potente, Nikita Mikhalkov ou encore la néerlandaise Thekla Reuten (la fameuse Debbie qui brillait dans le film belge Iedereen Beroemd, nominé aux Oscars 2001) qui expliquait à juste titre : " quand vous habitez dans un petit pays, vous ne pouvez pas jouer dans tous les films qui se tournent chez vous. Or il y en a déjà peu et donc vous êtes obligés d'aller voir à l'étranger. "

Une Turquie presque européenne et une compétition très espagnole !

Animée par Maria de Medeiros et Juanjo Puigcorbé, la cérémonie réunissait Penélope Cruz, Pedro Almodovar, Sergi Lopez, Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Liv Ullmann, Victoria Abril, Carlos Saura, Mike Leigh, Patrice Chéreau, Wong Kar-wai et bien d'autres encore. Outre le Prix du Film Européen remporté à juste titre par Gegen die Wand du réalisateur turco-allemand Fatih Akin, la compétition opposait deux cinéastes espagnols : Pedro Almodovar qui, malgré cinq nominations pour La Mala Educacion, a dû s'incliner devant l'excellent Mar Adentro, prix du réalisateur pour Alejandro Amenabar et prix de l'acteur pour Javier Bardem, laissant le Prix de l'actrice à Imelda Staunton pour Vera Drake et le Prix du meilleur film non-européen à Wong Kar-wai pour le magnifique 2046.

Côté long métrage, la Belgique était présente dans la " Longue Liste " au travers de plusieurs films : De Zaak Alzheimer d'Erik Van Looy (film belge), Het Zuiden de Martin Koolhoven (coproduit par Cosmo-Kino), Notre Musique de Jean-Luc Godard (interprété par Nade Dieu) et, parmi les films en lice pour le Prix Jameson du Public : le très beau Depuis qu'Otar est parti de Julie Bertuccelli, coproduit par Diana Elbaum (Entre Chien et Loup). De cette première sélection, seul Stephen Warbeck (De Zaak Alzheimer) était nominé pour le Prix du Compositeur, mais c'est finalement Bruno Coulais (Les Choristes) qui a remporté ce Prix.

Par contre, côté documentaire, la Belgique confirme son excellente tradition avec le film Darwin's Nightmare, Prix Arte du Documentaire 2004. " Les documentaires racontent le monde, ses violences, ses injustices et parfois sa beauté " expliquait Jérôme Clément, Président d'Arte, en décernant le prix au réalisateur autrichien Hubert Sauper. " Mon film, avouait ce dernier, est un conte sur les humains, les armes, la mondialisation et le poisson. Tout le monde sait, personne ne le croit. Le cinéma nous le dit de manière poétique. " Il s'agit d'une coproduction franco-belgo-autrichienne, dont la partie belge est assurée par Hubert Toint (Saga Film).

Parmi les douze courts métrages ayant remporté le Prix UIP dans les festivals partenaires de l'EFA, un seul représentait la Belgique : Les voleurs de cartes du tandem Vincent Patar et Stéphane Aubier (Prix UIP au Festival de Grimstad). Mais c'est le français J'attendrai le suivant de Philippe Orreindy (Prix UIP au Festival de Gand) qui a remporté le Prix.

Rendant un vibrant hommage à Carlos Saura et à Liv Ullmann, la cérémonie portait les couleurs chaudes de l'Espagne grâce aux prestations de la chanteuse Luz Cazal, du danseur de flamenco Rafael Amargo et de la chorégraphe Marta Carasco. Pour sa prochaine édition, la cérémonie des European Film Awards retournera à Berlin le 3 décembre 2005.

commentaires propulsé par Disqus