Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/02/2002
 

Boum de Pascal Adant

Badaboum

Film d'animation, tout en dessin, Boum de Pascal Adant est un explosif implosif. Le titre est un hommage à la chanson de Charles Trenet (l'air, pas les paroles qui sont détournées) laquelle depuis Toto-le-héros n'arrête plus de se fredonner dans notre cinéma.

Boum, une animation de Pascal AdantLe film conte l'histoire d'une bombe larguée d'un avion atterrissant dans un champ de bataille où sifflent les balles de mitrailleuses, d'obus de mortier et de projectiles en tout genre et qui n'explose pas. La bombe comme le-canard-qui-était-toujours-vivant dans le célébre sketch de Robert Lamoureux, reste intacte, persévérant dans son être tel un disciple de Spinoza. Le temps passe.
La paix revient. Le champ est labouré, moissonné. Les vaches regardent paisiblement passer le train d'un temps ou règne le silence des espaces définis. Un oiseau picore aux pieds de la bombe tandis qu'un papillon -tralala - tourne autour de sa tête. Deux gamins s'approchent en jouant à la guerre : " Pan-pan, t'es mort " --" Non, c'est toi ! " -- Aïe, aïe ! Touche pas la bombe blanche sinon badaboum! On retrouve dans ce troisième opus de Pascal Adant un dessein au trait dépouillé et acéré, une ironie cinglante qu'il nous avait déjà fait partager dans ses films précédants ainsi que ses clins d'oeil à Stanley Kubrick (musical dans Destination Londres, film de 10' en live interprété par Jean-Paul Comart) et thématique (Docteur Folamour) dans Boum.

commentaires propulsé par Disqus