Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
Mars 2006
01/03/2006
 

De quoi DEMAIN sera fait de Jacques Borzykowski

Ce Dvd a été créé pour servir d’outil de formation à un groupe de délégués syndicaux bruxellois, constitué d’une vingtaine de délégués provenant de tous les secteurs, qui se réunissent pour des formations organisées par la Centrale culturelle bruxelloise de la FGTB.

Ce groupe se réunit depuis une dizaine d’années et s’est baptisé « Liberté et Tolérance », il a pour but la recherche de réponses et d’arguments contre les idées d’extrême droite qui sévissent même dans les rangs des syndiqués de la FGTB. Ce phénomène a plusieurs explications dont le fait, qu’en Belgique, contrairement à la France, on s’affilie à un syndicat quand on recherche du travail; ce n’est pas par militantisme mais souvent pour faciliter les démarches administratives d’inscription en tant que demandeur d’emploi.
Depuis dix ans, un voyage est organisé à Auschwitz par la Fondation Auschwitz et le groupe « Liberté et Tolérance ». Ce voyage de cinq jours s’inscrit dans le cadre d’un séminaire sur les idées d’extrême droite et du fascisme, qui s’adressent aux membres de la FGTB, mais aussi aux enseignants et étudiants. Les nouvelles recrues du groupe de travail « Liberté et

Tolérance » ont généralement participé à ce voyage.

En novembre 2005, les délégués syndicaux du groupe « Liberté et Tolérance » se sont adressés à Jacques Borzykowski et au CVB pour créer un support audiovisuel didactique. Leur intention de départ était de réaliser un CD-rom pour son côté interactif.

Quatre thèmes devaient être abordés :

L’exclusion ;

L’extrême droite ;

Le droit de vote des étrangers ;

Le syndicalisme européen.



Jacques Borzykowski leur a proposé de réaliser plutôt un DVD, sur lequel on pourrait trouver un film, avec leurs témoignages et leurs réflexions, ainsi que d’autres films qui donnent plus d’explications à chaque thème.

C’est ainsi que l’on peut trouver sur ce DVD, non seulement le film De quoi DEMAIN sera fait, mais également six autres films sous forme de bonus, qui approfondissent la réflexion : témoignages des rescapés des camps, la bureaucratie nazie, le sentiment d’impuissance, l’extrême droite et le syndicalisme européen.

La visite des camps d’Auschwitz et de Birkenau tiend une grande place dans ce DVD pour bien montrer et faire comprendre que des idées aussi « banales » que celles véhiculées par l’extrême droite et en particulier par le Vlaams Blok ou Belang, peuvent conduire au massacre comme celui perpétré dans les camps nazis.

L’historien Yannis Thanassekos, le directeur de la Fondation Auschwitz, s’étend longuement sur ce sentiment d’impuissance que l’on ressent face à ce monstre à neuf têtes que peut paraître la politique et effectue un parallèle très intéressant entre l’existence des camps nazis,le néo-libéralisme économique, et le sentiment d’impuissance qu’ils engendrent l’un et l’autre.

L'Allemagne a vécu, sous le régime nazi, une ère économique de prospérité qui a contribué à fermer les yeux de la population sur les massacres du régime.

Ce Dvd est un outil didactique qui pousse à la réflexion et à la compréhension du monde politico-économique. Il nést pas uniquement réservé aux délégués syndicaux, mais à tous ceux qui veulent comprendre les tenants et aboutissants du système économique mondial.

C’est bien dans ce sens que le P’tit Ciné l’a programmé dans le cadre de sa 8ème édition des Regards sur le travail ; rencontres documentaires autour de la question du travail.
Chaque mois de mars depuis huit ans, le P'tit Ciné organise des rencontres documentaires intitulées Regards sur le travail, avec des films et des débats autour de la question du travail, de ses mutations et de ses représentations.

En tout six lieux, une trentaine de films, des invités, et cette année, une ouverture particulière vers d'autres pratiques, comme celles des journalistes radio et des écrivains.

Un autre film que Cinergie a soutenu et qui sera présent dans cette programmation est le film de Sophie Bruneau et Marc-Antoine Roudil ; Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés qui sort en salles le 22 mars 2006.

Pour plus d’infos sur le Dvd ; De quoi DEMAIN sera fait : http://www.cvb-videp.be/ – 32 2 221 10 50

Pour plus d’infos sur le groupe Liberté et Tolérance: Myriam Akhlaoui, Centrale culturelle bruxelloise : 32 2 213 16 77

Pour plus d’infos sur Regards sur le travail :  http://www.regardssurletravail.be/

commentaires propulsé par Disqus