Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
12/04/2010
 

Equinoctis de Vincent Thioux

equinoctisLâcher prise, vivre d’amour et d’eau fraîche au sein de son troupeau, presque seule au monde avec ses chevaux… Sabrina Sow a fait son choix. Et elle l’assume. Vivre pour sa passion, laisser le reste derrière soi, c’est ce qui fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. Même si l’eau est souvent glaciale, et l’amour parfois violent, elle reste néanmoins une femme libre, entière, aimante et aimée. Tout en douceur et à l’aide d’une bande son qui vaut son pesant d’or, Vincent Thioux nous offre un moment de grâce à travers son travail et celui de son personnage, Sabrina Sow.

Cette jeune femme, fondatrice d’Equinoctis, a troqué sa vie d’étudiante en psychologie contre une vie d’artiste équestre. A travers la caméra, elle nous emmène dans son univers, au bout du monde, dans les grandes plaines, qui en l’occurrence se trouvent dans notre petite Belgique. C’est avec des yeux brillants qu’elle nous raconte son histoire. Quand l’amour et la confiance remplacent le langage et que l’homme et l’animal ne forment plus qu’un, les émotions passent et le public les reçoit. Délicat, tendre et musicalement Far-West, « Equinoctis » ne plaira pas uniquement aux amis des chevaux. Alors préparez vos santiags et votre lasso, on espère que ce documentaire vous donnera autant qu’à nous l’envie de vous envoler vers de nouveaux horizons … Yha !
*Prix du documentaire*  

commentaires propulsé par Disqus