Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
juin 2008

Vidéo

Entrevue

Critique

Sortie DVD

Evénements

Film dessiné

Publication

Tournage

02/06/2008
 

Incellar de Laurie Colson

Illustration Gwendoline Clossais

Noir… noir d’encre… dans la nuit, on s’enfonce… On scrute l’intérieur, l’extérieur, on distingue à peine les lumières. On respire, on souffle. Inspiration et expiration, retenues, intérieures, animales, humaines… C’est l’instant où certaines choses se passent, celles qui ont besoin de discrétion. À l’aube, tout sera en place.

Dans la cave de la maison où elle habite, une femme trouve un homme entravé par une fine corde. Une ouverture en hauteur à ras du sol laisse penser qu’il s’est introduit par là. Qui est-il, que fait-il là, pourquoi est-il attaché? Sans un mot, d’abord inquiète, elle subit la présence de l’individu, l’assume, l’accepte. Lui, ne la quitte pas des yeux, l’attend. Elle le libère de ses liens et, curieuse malgré tout, vit avec cette présence à laquelle elle ne peut plus échapper. La cave devient la pièce incontournable, celle qui l’attire, où ses dernières résistances s’effacent.

Dans ce sous-sol, débute peu à peu une relation particulière. On se sent, on se touche, on se renifle. On s’apprivoise. Comme des animaux qui se rencontrent. Progressivement, les craintes se dissipent…

Thierry Zamparutti et Gwendoline Clossais
commentaires propulsé par Disqus