Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
10/02/2006
 

La Saison prochaine de Manon Coubia

« Tout doucement, le vieillesse s’installe, petit à petit, par délicatesse… ». La Saison Prochaine, réalisé par la charmante Manon Coubia nous dépeint la relation entre un vieil homme (André Clarence ) et sa garde-malade (Rita Santin ), de l’amitié et de l’affection qui naît petit à petit entre eux. Vieux colleur d’affiches (des tracts pour le parti communiste), cette année, le vieil homme, mal en point, doit envoyer celle qui s’occupe de lui pour faire le travail à sa place. Techniquement, le film est très soigné. Les images sont très belles et arrivent à amener un peu de chaleur dans un décor extérieur nous rappelant qu’on est en plein hiver.

 

Les gros plans muets sur le visage angélique et doux de l’actrice principale sont certainement plus parlants que de nombreux dialogues. Car le film est quasi muet, peu de paroles sont échangées, la réalisatrice préférant laisser parler ses images. Et aime filmer les visages et les mains. En fin de compte, même si le film par sa langueur et l’impression de rigidité peut laisser totalement indifférent, Manon Coubia réussit son pari : celui de donner à la vieillesse un peu de dignité. Un film lent et contemplatif, soufflant le chaud et le froid, parfois émouvant et qui a le mérite de rester modeste…

 

La Saison prochaine de Manon Coubia

commentaires propulsé par Disqus