Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/10/1996
 

Le Conte des trois diamants de Michel Khleifi

Gaza, an 01

Le conte des trois diamantsLe Conte des trois diamants a le mérite de replacer le cinéma de Michel Khleifi dans sa véritable perspective, qui est de témoigner d'une terre, d'une histoire et d'un combat, celui que mènent les Palestiniens depuis un demi-siècle, combat qui n'a de cesse de le traverser et, comme le prouve à nouveau ce film, de le féconder. Le Conte des trois diamants renoue avec la veine de l'éblouissant Noce en Galilée sans réussir toutefois à l'égaler. Comme dans le précité, Khleifi mélange, avec un certain bonheur, réel et fiction, faisant de son film à la fois un documentaire avec point de vue imprenable sur le Gaza de l'an 01, bande de terre qui reste, malgré la paix toute théorique censée régner dans la région, au bord de l'explosion, et une échappée quasi onirique dans l'univers de la fable poétique. Les deux données du film cohabitent plutôt harmonieusement même si le cinéaste n'évite pas toujours la joliesse, le symbole facile, et, plus grave, rate un final que l'on aurait aimé un peu moins oecuménique. Le Conte des trois diamants marque néanmoins le net retour en forme de Khleifi après la parenthèse malheureuse de l'Ordre du jour.


commentaires propulsé par Disqus