Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
05/04/2011
 

Mouse for sale de Wouter Bongaerts

Achetez-moi ! Moi ! Moi !

Avec une histoire courte (mais pas trop), touchante (mais pas trop), et vraiment trop mignonne, Wouter Bongaerts séduit par son sens du tempo, son explosion de couleurs (genre bonbons acidulés) et sa technique 3D irréprochable.

Mouse for sale (Souris à vendre) pourrait être un épisode de Tom and Jerry dans lequel le vilain chat gris partirait vendre la pauvre petite souris dans une animalerie. Mais malgré son titre en anglais, Mouse for sale est un court métrage d’animation 100 % belge imaginé et réalisé par Wouter Bongaerts, étudiant de Media, Arts and Design Faculty de Gand. Le jeune réalisateur, ne manque en tout cas ni de sens de l’humour, ni de tendresse.
Dans un joli magasin coloré, une souris bleue (pourquoi pas ?) cherche désespérément un acquéreur… Seulement voilà, la pauvre petite chose est pourvue d’immenses oreilles qui ne provoquent que mépris et hilarité. Enfermée dans sa solitude, humiliée, elle ne lâche pourtant rien pour réaliser son rêve et attirer l’attention.
Mais que seraient les héros sans leurs acolytes de rigueur, ceux que l’on appelle sidekick en anglais, (littéralement sous-fifre) ? Mais oui, que serait la petite Sirène sans Sébastien et Polochon ? Bambi sans Pan Pan ? Wouter Bongaerts a choisi pour second rôle un petit insecte, une sorte de cloporte pris de fous rires irrépressibles. Moyennement sympathique, le caparaçonné, va, bien malgré lui, servir la cause de notre héroïne qui ne l’entend pas de cette oreille, non mais....
Ce joli petit court métrage, sans prétention aucune, nous entraîne donc, par le bout du cœur, dans les grands yeux expressifs de ce gracieux rongeur, nous arrache des moues d’enfants au son de ses couinements désespérés, nous vole un tendre sourire devant les stratagèmes ingénieux qu’elle est prête à inventer pour que le gentil garçon, là-bas, la remarque enfin…

Si Mouse for sale n’est pas d’une folle originalité et si sa fin est un brin attendue, il a le mérite de s'assumer tel qu'il est à savoir du divertissement pur, un moment joyeux et stimulant qui, néanmoins, se démarque franchement de nombreux courts métrages belges par une qualité graphique incontestable. On ne peut donc que lui souhaiter, un joli bouche à oreille…


commentaires propulsé par Disqus