Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
juillet-août 2007

Vidéo

Entrevue

Critique

Sortie DVD

Arrêt sur image

Film dessiné

Métiers

Publication

Tournage

13/07/2007
 

On reviendra au printemps de Cindy Pahaut

Un arbre pour y croire

Cette parole collective est le fruit d'une rencontre. De la saison morte au printemps, une réflexion mûrie par quelques femmes ayant transité par le Refuge – adresse secrète où il leur était possible de se soustraire pour un temps à un conjoint violent. Un désir iconoclaste de briser le tabou de ces prétendues histoires intimes, de faire s'envoler "ces images qui ne jaunissent pas avec le temps". Ce film est la parole de Laïka, Laetitia, Arlette et Ruby.

Ce documentaire nous plonge dans l'intimité d'une poignée de femmes ayant connu la violence conjugale, narrant, face caméra, leurs expériences respectives, la manière dont elles s'en sont sorties, mais surtout les séquelles psychologiques, physiques, sociales et affectives que les coups ont laissées. Voici donc à nouveau un film qui pose le même problème que Notre mémoire et Parlez-moi d'amour.

Difficile de savoir où s'arrête l'évocation sincère de souvenirs douloureux, et où commence le voyeurisme, la violence conjugale étant un sujet extrêmement délicat à aborder avec une caméra. Ici pourtant, la réponse à cette question se trouve plus aisément. Les femmes interviewées sont aujourd'hui des femmes fortes, déterminées, aux paroles dures (parfois), à la colère tenace. Leur expérience les a transformées. De victimes, elles sont devenues, en quelque sorte, des héroïnes, car elles ont eu la volonté, le déclic qui leur a permis de s'en sortir. Le film de Cindy Pahaut porte donc un message d'espoir pour les "autres" femmes battues, celles qui, aujourd'hui encore, subissent la vindicte violente de mâles frustrés.

Laïka, Laetitia, Arlette et Ruby plantent ensemble un petit arbuste, symbole d'espoir, pour que n'arrive "plus jamais ça". La dernière image du film nous montre l'une d'entre elles, de dos, à côté de l'arbrisseau qui a bien grandi. Pour cette poignée de femmes, l'espoir en fait de même, jour après jour. Espérons que plus personne ne viendra en arracher les branches...


On reviendra au printemps de Cindy Pahaut
Documentaire – 17'15'' - 2007

commentaires propulsé par Disqus