Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/12/2000
Mots-clés : critique de cinéma,
 

Que vienne la résistance de Simon Arazi et Vincent Hufty

Les limites de l'informationQue vienne la résistance de Simon Arazi et Vincent Hufty

Reportage tourné dans l'urgence à Vienne en février 2000, Que vienne la résistance de Simon Arazi et Vincent Hufty tente de rendre compte de la nouveauté des moyens employés par quelques petits groupes de jeunes autrichiens pour mobiliser l'homme de la rue en vue de résister à la venue au pouvoir d'une extrême droite à l'idéologie fascisante.
Refusant l'équation Haider égal Autriche, ces groupes veulent montrer par des actions, allant du théâtre d'agit' prop aux manifestations de masse en passant par le détournement et la contre information, qu'une autre citoyenneté autrichienne existe. Pour se faire, ils usent du Net comme d'un moyen de rassemblement et le film s'attache à montrer comment les nouvelles technologies (internet, vidéo numérique, SMS) sont au centre de l'émergence de cette communauté qui refuse l'apathie d'une classe moyenne omniprésente.
Cet usage du Net comme lieu fédérateur, s'il n'est pas nouveau, prend ici une importance particulière car Que vienne la résistance réussit à l'inscrire directement dans une lutte quotidienne dont la rue reste le terrain privilégié.
Malheureusement, le film se ressent de la précipitation de son tournage. Trop occupé des effets de cette nouvelle communication, ses réalisateurs passent souvent à côté des problèmes politiques que pose la situation autrichienne, et face à la victoire électorale de cette extrême-droite pétrie de nazisme, leur démarche semble ignorer combien le phénomène Haider met en cause les conceptions de la démocratie. Très "gauche politiquement correcte", Que vienne la résistance reste dans une approche qui se veut rassurante. Les interviews manquent d'un réel travail d'analyse et le montage se résume trop souvent à donner la parole à quelques représentants de ces différents courants de résistance sans trouver l'unité d'un véritable point de vue, d'un véritable engagement.
Visant, avant tout, à informer, Que vienne la résistance limite son propos au seul témoignage parcellaire de l'instant, ce qui n'est pas sans rappeler comment la télévision nous en informe, et ne parvient pas à quitter le particulier de la problématique autrichienne pour nous impliquer nous aussi dans un combat qui la dépasse et de loin.

Auf Widerst@nd /Que vienne la résistance
Beta SP, couleur, 52'
Réal. : Simon Arazi et Vincent Hufty. Image : Vincent Hufty. Son : Simon Arazi. Production : Abysse-Polymorfilms, Radowsky.

commentaires propulsé par Disqus