Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
 

Sidewalk (Les Pieds) de Benivsa Berivan

Illustration de Gwendoline Clossais

Un homme caresse sa femme sous la douche. Il trouve que ses seins sont toujours aussi beaux. Naît de cette phrase une envie que l’on sent profonde, le désir d’un enfant. Mais ce n’est guère partagé. Le lieu où ils habitent est petit et les moyens le sont aussi. Dans cet entresol obscur avec pour seule échappée sur la rue et son tram une fenêtre protégée par des barreaux de prison, Mémo se montre à peine. Sa femme travaille la journée et il prépare comme repas du soir, avec le souvenir de sa mère en tête, un plat mijoté. L’attente est rythmée par les interventions de l’extérieur. Il voit descendre du tram les pieds prudents d’un vieil homme, il entend la voix forte d’une femme à son téléphone ou encore un bébé qui pleure. La rue grouille, presque ignorante du témoin qui l’observe. Un groupe de gosses ose s’approcher du soupirail et charrier l’homme. Le mot « police » semble l’effrayer. La rumeur urbaine tente d’envahir l’espace et, à ras de trottoir, toutes les situations deviennent possibles. Une jeune femme tombe, giflée par son amoureux jaloux. Un chien tente d’entrer, attiré peut-être par l’odeur de cuisine.
Et dans cet intérieur sombre règne, en contraste, un calme étonnant, dépouillé et sobre. Un endroit où Mémo semble nourrir des espoirs.

Thierry Zamparutti et Gwendoline Clossais
commentaires propulsé par Disqus