Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/03/2008
 

Casse intégral de Philippe Malempré


Illustration de Gwendoline Clossais

Avez-vous déjà regardé les gens à raz de terre ? Pour admirer juste leurs chaussures, bottes, charentaises, sandales, tongues et autres pantoufles ? Il y en a de remarquables, de celles qu’on n’oublie pas. Il y a des personnes qui en changent tous les jours, qui papillonnent de molière en bottine, d’autres qui ne peuvent imaginer quitter leurs Converse ou leurs espadrilles. Et puis, il y a cette petite particularité qui en fait LA chaussure unique, celle qui en ajoute un brin au reflet de votre personnalité, qu’on porte l’air de rien et qui se voit partout. Bref… Ce n’est qu’un machin qui met le pied au chaud et à l’abri mais qui en dit bien plus et qui peut trahir aussi. Colombo et sa femme vous le diraient bien. La trace dans la terre juste au-dessous de la fenêtre de la scène de crime, celle du talon aiguille sur le torse de l’amant maudit ou encore… Enfin… Tout ça c’est bien joli mais on est loin des bottes de sept lieues et ce ne sont pas celles dont on parle qui nous font voler. Alors, si on est tenté d’user ses chaussures pour un quelconque méfait ou pour quelques galipettes bien inoffensives, un bon conseil, ne chaussez pas n’importe quoi, soyez discret et changez souvent. Et puis, au lieu de courir empruntez le scooter de votre meilleur pote... enfin... si c’est le meilleur…

 

 

Thierry Zamparutti et Gwendoline Clossais
commentaires propulsé par Disqus