Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
novembre 2006
10/11/2006
 

Congo River de Thierry Michel

Parmi les sorties de cet automne, prolifiques en DVD belges (Ordinary Man, Bunker Paradise, Des plumes dans la tête,…) on épingle Congo River, le quatrième volet du cycle consacré par Thierry Michel à notre ancienne colonie d'Afrique centrale. Le film nous arrive en double DVD, dans une luxueuse édition. Une initiative des plus opportunes, même si les superbes paysages ne s'apprécient pleinement que sur grand écran. Le film, qui combine des aspects documentaires, une réflexion politique et philosophique et un carnet de voyage des plus intéressants se prête particulièrement bien au DVD. On peut, selon ses envies, revoir des séquences ou des images, approfondir des passages mettant en valeur tel ou tel aspect du voyage. Les bonus du second DVD ajoutent un éclairage supplémentaire à ce voyage au bout de la nuit. Un bon plan donc, pour tous ceux, nombreux encore en Belgique, qui se passionne pour la problématique congolaise ou pour ceux qui, déjà, pensent à des cadeaux à mettre sous le sapin.

Jaquette de congo river de Thierry Michel

Le film
Après Mobutu Roi du Zaïre, somme historique, sociale et politique, Thierry Michel a ressenti le besoin de repartir à la rencontre du pays profond et de sa population. Le voilà donc qui s'embarque pour découvrir, par le fleuve, le Congo d'aujourd'hui. Une épopée de 4.300 km, de l'embouchure du fleuve jusqu'à sa source. Un voyage à la Conrad, au cœur des ténèbres et au-delà. D'abord sur une barge surchargée de passagers, véritable microcosme de la société Africaine remontant péniblement le cours du fleuve jusqu'à Kisangani. Ensuite en s'enfonçant de plus en plus profond, avec les moyens du bord, au cœur des terres redevenues sauvages et marquées au fer rouge par la barbarie d'une guerre innommable. Il nous en ramène un kaléidoscope d'images, d'expériences, d'impressions qui, combinées entre elles, donnent une image assez impressionniste et, paradoxalement, des plus réalistes du Congo d'aujourd'hui. A la façon d'un patchwork, les diverses parties s'assemblent pour former un tout : le constat d'une société post mobutiste en pleine déliquescence mais où partout, la vie se perpétue et tend à renaître.

Les Bonus
En complément du film, qu’on apprécie de redécouvrir en prenant son temps, l'éditeur propose un second DVD de bonus. On y retrouve trois pièces d'intérêts variables. Le making of constitue un complément presque indispensable au film. Il nous avait, certes, déjà été présenté à quelques avant-premières belges, lors de la sortie en salles, ainsi que sur les ondes de la RTBF, mais nous le retrouvons ici dans un montage inédit. C'est un témoignage de première main sur la difficulté de réaliser un tel film dans un pays exsangue, dépouillé de tout, administrativement désorganisé et où, selon le mot de Thierry Michel lui-même, lorsqu'on souhaite toutes les autorisations nécessaires, on a besoin de chance, de beaucoup de patience et d'un portefeuille bien rempli. Mais c'est aussi, toujours selon les mots de Thierry Michel, un formidable accueil des populations, une relation de générosité réciproque et partagée et une somme d'expériences inoubliables. 52 minutes moins somptueuses, mais presque aussi riches que le film lui-même. Ensuite, nous retrouvons Thierry Michel au bord d'une rivière dans une  longue interview avec notre confrère Louis Danvers. Enfin, trois chansons écrites pour le film par Lokua Kanzas, en version intégrale, servent de fond sonore à trois diaporamas des photos réalisées par Thierry Michel à l'occasion de ce tournage. Des images superbes qui ont fait l'objet d'une exposition déjà montrée à Kinshasa, Paris et à Bruxelles, et d’un livre que vous devriez trouver sous peu dans les rayons des bonnes librairies 1.

Les DVD
Présentés dans un très beau digipack, avec un livret de 8 pages où vous trouverez photos et explications complémentaires, les deux DVD ne souffrent aucune critique quant à la qualité de l’image et du son. Le transfert de la Vidéo Haute Définition vers le DVD a été opéré avec beaucoup de soin et les images sont d’une qualité parfaite, sans tremblement, pleurage ni scintillement. Idem pour le son, le film et le Making of  disponibles en version française ou anglaise, Dolby 5.1. Le film est sous-titré en français, néerlandais, anglais ou allemand, tandis que le Making Of et  l’interview proposent des sous-titres en anglais seulement. Le DVD, produit en collaboration par Cinélibre et les Films de la Passerelle est distribué par Twin Pics.
Congo River de Thierry Michel, édité par cinélibre, diffusion Twin Pics
1 Congo River, un livre de Thierry Michel. Editions La Renaissance du Livre, Collection Voyages intérieurs, avec les textes de Lye Mubada Yoka et Isidore Ndaywel E Nziem. Préface de Colette Braeckman, 192 p., 39,50 €. 

commentaires propulsé par Disqus