Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/10/2003
Mots-clés : critique de cinéma,
 

Dehors de Jeremy Hamers

Qui nous dit le désespoir et la solitude de la vieillesse ? Certainement pas la télé pour qui la jeunesse est un capital sans risques ou la presse écrite qui nous en parle lorsqu'une canicule particulièrement longue fait de leurs mort un fait-divers.
Lauréat du Prix Kieslowski 2003, Jeremy Hamers a choisi de sortir de l'ombre leur image tout en observant leur solitude. Un vieil homme barbu quitte un home pour se faire conduire en taxi dans un appartement qu'il ne connaît guère. En face de son nouveau domicile cinq adolescents font sauter des pétards pour échapper à l'ennui.
Le vieux leur demande de lui acheter une pizza. Ils la déposent sur le seuil de sa maison. Le vieux descend et, oubliant ses clés, se voit bloqué dans la rue déserte. Et la peur ? (thème du concours Kieslowski). Suggérée, juste suggérée. Dehors est un film où le silence est le contrepoids d'une parole brouillée. Celle d'un monde qui préfère ignorer l'existence d'un troisième âge qui lui fait peur. Jeremy Hamers nous conte tout cela avec un ton juste, une douceur ouatée qui convient parfaitement au sujet qu'il développe.

Photos de Jonas Hamers

commentaires propulsé par Disqus