Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
10/11/2006
Mots-clés : sortie en DVD
 

La Femme seule de Brahim Fritah

Dans La Femme seule, essai documentaire poignant, le jeune réalisateur franco-marocain Brahim Fritah retrace le parcours de Legba Akosse, une Togolaise de 32 ans. Rêvant d’un monde meilleur, elle quitte le Togo pour la France, avec l’espoir d’aider financièrement sa famille restée en Afrique. Pour la faire venir à Paris, un couple d’origine africaine la fait passer pour leur fille de 16 ans . Mais à son arrivée, ses papiers lui sont confisqués et elle se retrouve la bonne à tout faire d’une famille qui la traite avec mépris et racisme. Un véritable esclavage moderne : la femme n’a droit à rien, ni rémunération ni  repos.

 

Jaquette de La Femme seule de Brahim Fritah Filmé en images fixes, La Femme seule est un exercice original mais périlleux que le réalisateur réussit à merveille ! Par ce procédé inhabituel, le film, à la fois sobre et très touchant, gagne une singularité qui le distingue d’un documentaire "classique".
Brahim Fritah présente le vécu de Legba Akosse comme un puzzle en construction : des plans fixes accompagnent des bribes de parole, la voix chaleureuse de la femme résonnant sur les images d’un appartement vide.
Des photos du Togo, souvenirs du passé, viennent se mêler aux images de l’appartement parisien.
Cette femme seule dont on ne verra le visage qu’à la fin du film nous apparaît elle aussi par bribes : des mains, une chemise jaune, une bouche… Ce n’est qu’une fois son histoire racontée que Legba Akosse acquiert son image, qu’elle a enfin un visage : « Je peux respirer. Je sais qui je suis ».
Couronné par plusieurs prix parmi lesquels le Prix spécial du Jury au festival de Clermont-Ferrand 2005 et le Prix du meilleur documentaire au 56e festival de Montecatini 2005, La Femme seule nous ouvre les yeux sur une réalité trop souvent ignorée mais malheureusement bien présente au 21ème siècle, d’autant plus que cela se passe en France, pays des droits de l’homme…
Bonus

En bonus, le DVD propose un entretien avec le réalisateur ainsi que 2 courts métrages, La Promenade de Jeanne et Le Train.
Entretien avec le réalisateur (14’)
Dans cette interview de Brahim Fritah par Jacques Kermabon (le rédacteur en chef de la revue "Bref", magazine du court métrage) le réalisateur évoque le processus de création de La Femme seule tout en établissant des liens avec son film Le Train.


La Promenade de Jeanne (12’)
Trois ans après le tournage de La Femme seule, Brahim Fritah retrouve Legba Akosse (pseudonyme) dans ce petit documentaire sur une femme désormais mariée et enceinte.

Le Train (17’)
Ce train présente une rencontre : celle d’un étudiant en droit, Giuseppe, et de Ahmed, un vieil homme sortant de prison après 8 ans passés sans voir sa famille. Leurs chemins vont se croiser le temps d’un voyage, le temps d’un échange.


La Femme seule, DVD édité par Come and See et Les Films Sauvages.

commentaires propulsé par Disqus