Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
Webzine
décembre 2009

Editorial

Vidéo

Entrevue

Critique

Sortie DVD

Evénements

Publication

01/12/2009
 

La véritable histoire du chat botté, de Pascal Herold, Jérôme Deschanps et Macha Makhieff

La Véritable histoire du chat botté 

Chat bottéL'imagination comble les trous de la compréhension. Quand on est petit, et que l’on n'a pas la connaissance nécessaire pour comprendre les sciences, l'histoire et la géographie, les contes et les formules poétiques des récits sont les bienvenus pour prendre assise sur le réel. L'imaginaire est une béquille, et l'on ne peut s’en débarrasser sans perdre souplesse et humanité, qualités indispensables à la vie sociale, même lorsqu’on est adulte, majeur et surtout vacciné ! C'est pourquoi il ne faut pas se priver des souvenirs de notre enfance qui nous font revivre les sentiments d'admiration et de rêve. Le plaisir de se replonger dans les contes et les comptines est d'autant plus grand que des ingrédients susceptibles d'interpeller notre sensibilité érodée d'adultes ont été ajoutés. La Véritable histoire du chat botté est de ces films, très proche de l'histoire originale de Charles Perrault, où un chat magique rend justice au cadet d'une famille de meuniers. Le dernier de la fratrie n'héritera que du pauvre chat de la maison, contrairement à ses frères aînés qui recueilleront moulin et âne. Dans cette version de Pascal Herold et Jérôme Deschamps, le meunier mourant n'abandonnera pas son fils dans le chagrin et le désespoir de la pauvreté.

Le père prévient le fils que le chat possède des pouvoirs ! Crainte de traumatiser les enfants avec la présence d'un père sans cœur, ou volonté, de la part des réalisateurs, de s'identifier à un père juste et équitable ?
La modernisation ne s'arrête pas seulement à ce détail. Pour qui connaît l'histoire du Chat botté, il sera peut-être déçu de ne pas assister au festin du chat, dégustant l'ogre métamorphosé en souris. Mais est-ce si important ? Bruno Bettelheim aurait sans doute son mot à dire dans sa Psychanalyse des contes de fées... Nonobstant ces petits arrangements avec l'authentique, le film d'animation en 3D, sorti des laboratoires bruxellois de Nexus Factory, est teinté de l'impudence qui plaît, à la manière des films signés Dreamworks (Shrek, Madagascar), et repose sur une bande son très élaborée, servie par les voix et la gestuelle des acteurs. Yolande Moreau s'en est donnée à cœur joie en interprétant son personnage avec un accent brusselaire fortement teinté d'houblon, la comédienne Louise Wallon a prêté sa voix et dessiné la chorégraphie de la jeune princesse danseuse… tout ça, sur la très belle musique arrangée et suavement chantée par le groupe folk Moriarty. La B.O. suffirait à souligner la qualité du film ! Remarquons que les personnages s'expriment avec lenteur. L'explication se trouve peut-être dans le fait que le film s’adresse aussi aux tout-petits.

La véritable histoire du chat botté, de Pascal Herold, Jérôme Deschanps et Macha Makhieff. Distribué en version originale française non sous-titrée par Mélimedias. 

Mélimedias offrent 5 exemplaires du DVD aux plus chanceux. Voir notre rubrique concours.

commentaires propulsé par Disqus