Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
12/04/2010
 

Mimesis de Camille Meynard

mimesis camille meynart

Premier à passer dans ce concours, Camille Meynard nous envoie « Mimesis » comme un coup dans l’estomac accompagné d’une belle leçon de vie. Dans un

univers glauque et en chantier, un mime déchu rencontre un gosse de rue. Sous un pont, à l’aide d’un ballon, ils vont partager la passion et le jeu, la découverte et la compassion, le sourire et l’amitié. Quand l’esprit d’un enfant dans un corps d’adulte rencontre celui d’un adulte dans un corps d’enfant, qui a dit que la vie ne pouvait pas être belle ?
Des costumes et maquillages nous rappelant « Orange mécanique » et une scène de baston à la « Fight club » grâce auxquels le ton est donné, les autres n’ont qu’à aller se rhabiller. Avec des acteurs jouant particulièrement bien et un univers n’appartenant qu’à lui, Camille Meynard nous partage son amour du cinéma et nous donne envie d’aller voir plus loin. Mélangeant le thème de l’amour souvent qualifié de « bateau » et son opposé, elle réalise un film, en noir et blanc, beau à regarder, plaisant à comprendre.

commentaires propulsé par Disqus