Cinergie.be

Le CinéFemme Award 2020 est décerné à La vie invisible d’Euridice Gusmão de Karim Aïnouz

Publié le 04/01/2021 / Catégorie: Brève

Par ce prix, l'asbl CinéFemme salue une œuvre magistrale, une superbe reconstitution de Rio de Janeiro dans les années 50, qui décrit les destins parallèles de deux sœurs victimes d’une société dominée par le patriarcat et le machisme.

Servi par un casting brillantissime, par un scénario surprenant qui réunit à la fois les règles du mélodrame et celles du thriller et par une puissante réalisation qui associe le réalisme et la symbolique, ce film s’impose comme un incontestable chef d’œuvre.

Le CinéFemme Award 2020 est décerné à La vie invisible d’Euridice Gusmão de Karim Aïnouz

Créée en 1997, CinéFemme asbl est une association de femmes de tous âges, de tous milieux, de tous horizons, réunies par la passion du cinéma d’auteur. 

CinéFemme, c’est des Coups de Cœur mensuels présentés toujours en avant-première et sélectionnés parmi les films qui sortiront sur les écrans. 

CinéFemme, c’est également l’attribution d’un CinéFemme Award. Ce grand prix annuel existe pour attirer l’attention du public sur une œuvre considérée comme une référence majeure pour l’année écoulée.

Les 21 films primés depuis 1999 sont : 

1999 : Central do Brasil de Walter Salles

2000 : La verticale de l’été de Tran Anh Hung

2001 : No man’s land de Danis Tanovic

2002 : L’homme sans passé d’Aki Kaurismäki

2003 : Lilya for ever de Lucas Moodyssen

2004 : Spring, summer, fall, winter... and spring de Kim Ki-Duk

2005 : Turtles can fly de Bahman Ghobadi

2006 : Grbavica de Jasmila Zbanik

2007 : Si le vent soulève le sable de Marion Hânsel

2008 : Buddha collapsed out of shame de Hanna Makhmalbaf

2009 : Frozen River de Courtney Hunt

2010 : Poetry de Lee Changdong

2011 : Die Fremde de Feo Aladag

2012 : The Broken Circle Breakdown de Felix Van Groeningen

2013 : Pierre de patience de Atiq Rahini

2014 : Mommy de Xavier Dolan

2015 : Mustang de Deniz Gamze Ergüven

2016 : Les Délices de Tokyo de Naomi Kawase

2017 : Loveless d’Andrey Zvyagintsev

2018 : Girl de Lukas Dhont

2019 : Werk ohne Autor de Florian Henckel von Donnersmarck

2020 : La vie invisible d’Euridice Gusmão de Karim Aïnouz

Tout à propos de: