Cinergie.be

Que du Jazz chez les Grignoux

Publié le 18/01/2019 / Catégorie: Brève

"Le jazz, c'est ce qui nous permet d'échapper à la vie quotidienne” écrivait Stéphane Grappelli.  Pour Andrée Maillet, c'est "le pouls de la vie”.  Cette musique qu'on entend autant avec les pieds qu'avec le coeur fait l'objet d'un double cycle aux Grignoux : "Jazz et cinéma” dans les Classiques du Churchill, et les conférences "Jazz Portraits” présentées par Jean-Pol Schroeder à la brasserie Sauvenière.  Ça va swinguer !

Que du Jazz chez les Grignoux

Autopsie d'un meurtre 
Un film de procès comme le cinéma américain en raffole. Une représentation cynique et acide de la justice des hommes portée par l'épatante musique de Duke Ellington, qui s'offre même un petit duo de piano à quatre mains avec James Steward.

Lundi 21 janvier | 19h30 | Cinéma Churchill

Jazz Portrait : Fats Waller (entrée gratuite) 
Comme chaque année, Jean-Pol Schroeder proposera et présentera quatre conférences-vidéos autour de grandes figures du jazz. Pour débuter, une grosse dose de bonne humeur et de swing avec monsieur Thomas Fats Waller. Né en 1904, mort d'excès divers en 1943, Fats aura, au long d'une courte carrière, marqué l'histoire du jazz. Pianiste virtuose, chanteur spécialiste du second degré, noceur invétéré, Fats illuminera les écrans de la Brasserie à travers documents d'archives, clips et extraits de films.

Mardi 22 janvier | 20h15 | Brasserie Sauvenière

Tout à propos de: