Films illustrés par Gwendoline Clossais FacebookTwitter
01/09/2000
Mots-clés : portrait,
 

Gérald Frydman

Né le 4 octobre 1942 à Bruxelles, est très tôt passionné par l'image. Il écume les salles de cinéma de quartier aux quatre coins de Bruxelles (les Rixy, Monty, Piron, Victory, Rialto, Cinéac, etc.), se retrouve tout naturellement à l'IAD pour étudier la mise en scène de cinéma et met son savoir faire en pratique en réalisant (avec Richard Olivier) L'Argent, un premier film de 7'.
Son goût pour la bande dessinée le pousse à écrire le scénario du Sergent Laterreur, une histoire dessinée par Touis qui paraît dans Pilote, le magazine français, dirigé par René Gosciny. Il a ensuite réalisé des courts métrages d'animation dont Scarabus, révélation du Festival d'Annecy où il est primé. En 1976, il crée Scarfilm, sa maison de production et réalise Agulana qui obtient le Premier Prix du Jury du court métrage au Festival de Cannes et sort en salles avec Taxi Driver de Martin Scorsese, Palme d'Or de l'année 1976. Huit ans plus tard, il revient à Cannes avec Le Cheval de Fer et obtient la Palme d'Or du court métrage. Le film nous montre les débuts de l'image animée, nous fait comprendre comment Edward Muybridge a pu prendre des photographies d'un cheval au galop. En 1981, il fonde et anime l'Atelier Alfred qui propose chaque année des stages de formation pratique au cinéma de fiction, s'articulant autour de l'écriture et de la mise en scène. En 1991 il réalise Les effaceurs, un court métrage de 7' et cinq ans plus tard, J'ai eu dur un long métrage de fiction, 100% belge avec une douzaine de comédiens bien de chez nous, parmi lesquels Stéphane Steeman. A la rentrée de l'automne, les spectateurs découvriront Arthur Masson, l'homme qui écrivait des livres, son dernier film.

commentaires propulsé par Disqus