Cinergie.be

Désirée de Victoria Jadot

Publié le 13/03/2020 par Bertrand Gevart / Catégorie: Critique

Réalisé dans le cadre de l’exercice de « Majeur » supervisé par Benoît Mariage à l’IAD, le film de Victoria Jadot nous raconte les errances d’un soir d’une jeune fille qui goûte à sa première sortie. Outre sa sélection au Fiff 2019 où il a remporté le prix du public, le film de la jeune réalisatrice est également sélectionné au Film Fest Gent et projeté lors de la Caravane du court 2020.

Désirée, une jeune adolescente, prend soin de se maquiller délicatement, elle se prépare pour sa première sortie. Timide, elle demande sans cesse l’approbation de son ami Alexia. D’emblée, un jeu d’intimité et de jalousie s’installe entre les deux femmes. Alexia, figure de mentor, n’a de cesse de vaincre la timidité de Désirée pour d’obscures raisons. Elle l’encourage à boire toujours plus, à commenter son style, à ragoter sur son « crush ». Timidement, Désirée arrive à la soirée pleine d’espoir, celle de l’émancipation, celle du premier amour.

Dans une mise en scène naturaliste dans laquelle le jeu est entièrement improvisé, le personnage de Désirée trace son parcours, celui de l’insouciance de la jeunesse, de l’amitié, et des premières déceptions.

En filigrane, le film propose une réflexion sur un certain suivisme des adolescents et la pression à toujours paraître « in, hype, au top » afin de toujours plaire aux autres. Un regard porté sur une jeunesse où l’on se demande s’il est encore possible d’être insouciant.

Tout à propos de: