Cinergie.be

Iris après la nuit de Gabriel Vanderpas

Publié le 08/05/2018 par Gwendoline Clossais et Thierry Zamparutti / Catégorie: Film dessiné

Illustration Gewendoline Clossais

Iris après la nuit de Gabriel Vanderpas

Une voiture dans la nuit avec à son bord cette femme et cet homme qui se parlent, dont on n’entend rien, sinon qu’une main sur la joue de cet homme lui montre un attachement, une tendresse. A son tour, il accueille cette main avec bienveillance et douceur. Il l’embrasse. Les voitures se croisent, les phares font mal aux yeux, la fatigue se fait sentir.

Une femme rentre chez elle complètement trempée par ce temps de chien. La babysitter lui donne quelques infos sur la petite Léa qui dort à l’étage et prend congé. La maison devient d’un coup trop grande.

Ces deux femmes sont amies. Terriblement attachées l’une à l’autre, très complices. Leurs regards en disent long. Elles ont préparé la chambre de Léa ensemble, passé des instants « en famille » et la maternité de l’une emplit l’autre de joie. Chacune y trouve son compte, son bonheur jusqu’à ce que la maman dévoile sa peur pour l’avenir de sa fille. Quand une femme donne la vie, elle donne la mort et elle prend également conscience que cet être cher à son cœur est fragile face aux pires événements qui peuvent survenir dans la vie. Face à cette inquiétude, probablement prémonitoire, elle appelle à l’aide, à sa manière, pour se rassurer et se retourne vers qui semble la plus proche, mais pas nécessairement la mieux préparée.

Tout à propos de: