Cinergie.be

FIFF 2018 - La Bague au doigt de Gerlando Infuso

Publié le 28/09/2018 / Catégorie: Critique

La confirmation Gerlando Infuso

Considéré comme l'un des réalisateurs belges d'animation les plus prometteurs, Gerlando Infuso a beaucoup fait parler de lui en 2015 avec Les Pécheresses, son quatrième court-métrage. À 32 ans, il réussit à placer la barre encore un peu plus haut avec La Bague au Doigt, un film muet de 15' qui sera montré pour la première fois au public à Namur, au Festival International du Film Francophone (FIFF).

Dévoilé il y a quelques jours à Bruxelles (au Cinéma des Galeries), après deux années complètes de fabrication, La Bague au Doigt de Gerlando Infuso a été salué à l'unanimité, à l'occasion d'une projection qui a confirmé tout le bien que beaucoup pensaient de ce petit génie bruxellois, estimé par certains spécialistes comme l'un des meilleurs dans son genre, à l'échelle européenne. À juste titre.

Ce cinquième court (après Margot, Milovan Circus, L'œil du paon et Les Pécheresses) réalisé en onze ans, nous replonge dans la capitale, au cœur des années trente, lors de la Saint Valentin. Car c'est ce jour-là qu'Icaro choisit de demander la main de Vanilla, dans leur restaurant fétiche. Mais l'entreprise du jeune séducteur déplaît à Dimitri, le grand chef, qui va tout mettre en œuvre pour empêcher cette union.

Fidèle à sa technique d'animation en volume (le stop-motion), qui mêle marionnettes sculptées, décors artisanaux et objets réels, le perfectionniste Infuso, armé d'un appareil photo téléguidé par ordinateur, en plus de reconstituer à merveille la célèbre Rue des Bouchers, signe un vaudeville universel à la fois musical - mention à la partition d'Erwann Chandon - et poétique, au dénouement pour le moins surprenant. Le souci du détail est frappant, jusque dans la moindre gestuelle de chaque personnage. Avec son look rétro américanisé, cette petite perle produite par les Bruxellois de Kwassa Films marque, donc. Et ce diplômé de la Cambre peut viser haut. Très haut.

Tout à propos de: