Cinergie.be

Le BRIFF lève le voile sur sa 2e édition - 2019

Publié le 07/06/2019 / Catégorie: Brève

Pour sa 2e édition, le jeune Brussels International Film Festival propose une sélection de films venus des quatre coins du globe, et en particulier du vieux continent, découverts dans les plus grands festivals au fil de l’année. Ainsi le BRIFF 2019 ouvrira avec It Must Be Heaven, d’Elia Suleiman, tout juste diffusé à Cannes.

 

Le BRIFF lève le voile sur sa 2e édition

Le Festival se place sous le parrainage de prestigieux invités, les belges Bouli Lanners et Emilie Dequenne, le cinéaste français Michel Hazanavicius, dont on attend début 2020 le prochain film, Le Prince oublié (avec Omar Sy, François Damiens et Bérénice Béjo), et le réalisateur américain culte installé en Italie, Abel Ferrara, qui présentera entre autres son dernier film Tommaso, projeté en séance spéciale en mai à Cannes.
Parmi les 9 titres de la Compétition internationale, on retrouve 7 films européens, dont le film d’ouverture, mais aussi Zombi Child, le nouveau Bertrand Bonello, Dieu existe, son nom est Petrunya de Teona Strugar Mitevska, Ray & Liz de Richard Billingham, découvert à Locarno et primé à de nombreuses reprises depuis, le documentaire irlandais Shooting the Mafia de Kim Longinotto ou encore les co-productions The Orphanage de l’Afghane Shahrbanoo Sadat et Deslembro de Flavia Castro. Complètent la sélection So Long, My Son du Chinois Wang Xiaoshuai et Répertoire des villes disparues du Canadien Denis Côté.

Le Festival consacre une section compétitive au cinéma européen, sa Director’s Week, encadrée par les cinéastes de l’ARRF (Association des Réalisateurs et Réalisatrices de Films). 8 films sont au programme: Sophia Antipolis de Virgil Vernier (France), on notera d’ailleurs qu’un hommage sera rendu au cinéaste français puisque le festival programmera deux de ses anciens films, Mercuriales et Andorre, Light as Feathers de Rosanne Pel (Pays-Bas), Animus Animalis (A Story about People, Animals and Things) d’Aiste Zegulyte (Lituanie), Aren’t You Happy? de Susanne Heinrich (Allemagne), Gli ultimi a vederli vivere de Sara Summa (Allemagne), Yves de Benoit Forgeard (France), Avant l’aurore de Nathan Nicholovitch (France) et Koko-Di Koko-Da de Johannes Nyholm (Suisse/Danemark).

Notons enfin que le Festival organise également une Compétition nationale où l’on retrouve des productions belges : Cavale de Virginie Gourmel, Century of Smoke de Nicolas Graux et Bastaard de Mathieu Mortelmans et des coproductions Good Favour de Rebecca Daly, Oleg de Juris Kursietis et Dirty God de Sacha Polak ainsi qu’un Panorama permettant de (re)découvrir les meilleurs films belges de l’année écoulée. Rendez-vous à Bruxelles du 20 au 29 juin prochain. 

Photo : It Must Be Heaven d’Elia Suleiman
Aurore Engelen
www.cineuropa.org

Tout à propos de: